Presse

PSG : Paris se faisait humilier, Sacchi adorait ça

Même si le Paris Saint-Germain survole encore les débats en Ligue 1, le groupe de Thomas Tuchel n’évite pourtant pas les remontrances des suiveurs.

En championnat, le club de la capitale française se balade. Puisqu’après deux défaites de rang pour commencer la saison, le PSG a enchaîné huit victoires de suite pour s’installer sur le fauteuil de leader. Malgré tout, Paris ne surfe pas vraiment sur une bonne vague. Dans le dur en Ligue des Champions, avec deux défaites en trois journées, contre Manchester United (1-2) et Leipzig (1-2), l’équipe de Thomas Tuchel n’affiche pas un beau visage. Gêné par les blessures, le Covid et les suspensions, Paris n’a pas encore retrouvé son jeu. Autant dire que les critiques pleuvent autour du contenu des rencontres du PSG. Ce qu’Arrigo Sacchi valide parfaitement.

« C’est un groupe, pas une équipe »

« Je ne regarde pas beaucoup le PSG car cela ne me plaît pas. J’ai vu 30 minutes du match face à l’Istanbul Basaksehir et j’ai changé. C’est une équipe qui n’est pas basée sur l’harmonie et la beauté. C’est une équipe qui se repose sur les individualités et la force économique. C’est un groupe, pas une équipe. Une équipe, c’est quand 11 joueurs parviennent à intérioriser des choses. Cela va au-delà de la tactique et la technique. C’est quand les réponses deviennent automatiques des entraînements aux matches. On ne voit pas beaucoup d’automatismes au PSG. L’Atalanta était en train d’accomplir un vrai chef-d’œuvre la saison passée en quart de finale de la Ligue des champions. Un joueur du PSG coûtait plus que toute l’équipe de l’Atalanta ensemble… », a lâché, sur Eurosport, le légendaire entraîneur italien, qui n’est donc pas fan de la méthode Tuchel. Et il n’est pas le seul…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page