Daniel RioloPSGRMC

Gagner en LdC comme Liverpool, Daniel Riolo donne la recette au PSG

Le football est encore sous le choc ce mercredi après la performance de Liverpool face au FC Barcelone.

Avec une victoire 4-0 qui efface complètement la défaite 3-0 du match aller, le club anglais a fait plier Lionel Messi et ses coéquipiers malgré des absences de taille qui semblaient insurmontables. Cette performance d’exception inspire en tout cas Daniel Riolo, pour qui c’est bien la preuve qu’avoir des stars dans une équipe ne suffit pas, et qu’il faut des seconds couteaux qui tirent dans le même sens, et peuvent se révéler quand on leur donner la chance. Une remarque qui peut s’adresser au PSG bien évidemment.

« Firmino, Salah et Mané laissent très peu d’espaces, ils sont toujours là, ça ne bouge pas, dans les grands matchs, ce sont toujours eux qui sont alignés. Origi il rentre avec ce statut de joker du bout du banc. Shaqiri se fait balader sans jamais rien faire d’important, avec un beau but de temps en temps. Les mecs sont donc des joueurs accessoires. Origi a été meilleur que Shaqiri, mais dans leur attitude, c’est fou. La rage qu’a Shaqiri quand il sort, pour un remplaçant, pour un mec qui n’est pas dans les grandes batailles. Shaqiri, il est à 1000%. Origi, c’est la même chose. C’est la force d’un groupe, c’est du management, ça va au-delà du talent individuel. On voit Matip, Robertson, ce ne sont pas des stars et les mecs en veulent », a souligné le consultant de RMC, persuadé que la notion de groupe et d’état d’esprit permet de soulever des montagnes. Ce ne sont pas les fans des Reds qui diront le contraire.

Bouton retour en haut de la page
Fermer