PSG

Le phénix Neymar va renaître de ses cendres, la prédiction folle de Degorre

C’est peu dire que Neymar Jr ne répond pas aux attentes placées en lui lors de son arrivée en grandes pompes au PSG à l’été 2017. 

Et pour cause, jonchées de mal chance, de prestations en dents de scie, de blessures à répétition et d’éclats de génie, ce serait un euphémisme de dire que l’aventure de Neymar sous la tunique du PSG est rocambolesque. Cette saison encore, le Ney a été longuement blessé avant de revenir à la compétition avant la double confrontation face au Real Madrid en Ligue des Champions. Malheureusement, offrant une prestation indigente lors du match retour, l’Auriverde est l’un des responsables du fiasco qui s’est joué au Bernabeu. Aujourd’hui, une question se pose sérieusement : faut-il poursuivre avec un élément qui est loin d’apporter satisfaction ?

Neymar, l’espoir est permis ! 

Devant cette interrogation très légitime, certains sont tentés de répondre oui immédiatement. Ce n’est pas vraiment le cas de Damien Degorre. En effet, dans les colonnes du journal L’Equipe, le journaliste a expliqué qu’il y avait encore de l’espoir concernant le sulfureux brésilien de 29 ans. Pour lui c’est presque une certitude : Neymar Jr parviendra, par la force de son orgueil, à retrouver son meilleur niveau avec le PSG. 

« Neymar, le roi virevoltant, désorientant, insaisissable, un brin irritant, est mort, vive Neymar, cet attaquant altruiste, ce passeur incomparable, qui flaire le jeu mieux que les autres et peut, sur un contrôle, une touche, un coup d’œil, transformer un ballon en or. Il l’a fait par séquences, cette saison, mais par séquences seulement puisque sa blessure à une cheville a différé sa montée en puissance. Il a surtout montré que son goût pour le jeu et son appétit pour la gloire étaient intacts. Si son hygiène de vie restera le boulet de sa carrière, celui qu’il traînera jusqu’à son jubilé quand bien même tournerait-il complètement à l’eau minérale, il serait injuste de ne pas porter à son crédit l’acharnement qu’il a mis au travail, cet hiver, pour revenir à la compétition plus vite que prévu. Avec la Coupe du monde en ligne de mire, le Brésilien sait que son histoire peut prendre un nouveau virage, que les jeux ne sont pas faits. Il est trop orgueilleux pour acter son déclin et en être le spectateur impuissant. », a écrit Damien Degorre, lui qui voit donc un sursaut d’orgueil de la part de Neymar dans les semaines et les mois à venir. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page