PSG

Le PSG a un mois pour éviter le fiasco de l’année !

Le PSG se trouve à un mois de son choc aller de Ligue des Champions face au Real Madrid. Une confrontation qui sera le premier gros test des hommes de Mauricio Pochettino face à un mastodonte continental.

Avec un Neymar actuellement sur le flanc, mais qui devrait être de retour face au Real Madrid, et un Lionel Messi qui a toujours du mal à prendre ses marques au sein de la ville lumière, le PSG compte actuellement quasiment exclusivement sur un Kylian Mbappé stratosphérique pour gagner ses rencontres. Un état de fait qui ne pousse pas vraiment à l’optimisme en prévision du choc au sommet face aux Merengues, même si en un mois beaucoup de choses peuvent se passer. Le tout pour les Parisiens sera de parvenir à engranger le maximum de confiance lors des prochaines échéances et cela commence dès ce samedi (21h, 21e journée de Ligue 1) face au Stade Brestois sur la pelouse du Parc des Princes.

Sur les ondes de France Bleu Paris, Éric Rabesandratana a exposé le même discours : le PSG possède un mois pour peaufiner ses automatismes et surtout son effectif en tant que tel. Dans cette optique, l’ancien défenseur et capitaine rouge et bleu a fait la longue liste des joueurs qui doivent se remettre à l’endroit à un mois de cette confrontation tant attendue face au Real Madrid.

« C’est un mois important pour le PSG, un vrai mois de préparation. Le PSG aura six matches potentiels avant le Real Madrid, cinq si les Parisiens perdent contre Nice en Coupe de France. Il y aura donc : Brest, Reims, Nice, Lille, le match de Coupe de France en cas de qualification et cela finira sur Rennes. Le rythme va aller crescendo en adversité contre des équipes qui se prépareront également pour leur rencontre européenne. Dans cette préparation, il y aura aussi forcément des joueurs à préparer. Des joueurs qui sont soit en manque de temps de jeu, en manque de rythme ou en manque de forme à cause des blessures ou du Covid. On peut citer Wijnaldum, Icardi, Herrera, Danilo, Di Maria, Paredes, Messi, Neymar et Ramos… Voilà, ça, c’est, entre autres, ceux qu’il y a à préparer. Ça fait un bon moment qu’ils n’ont pas enchaîné les matches. Oui, ça fait beaucoup, mais un mois pour cela, c’est largement faisable » , a expliqué Rabesandratana qui, comme beaucoup d’observateurs, ne semble pas non plus très confiant maintenant que le compte à rebours est lancé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page