PSG

Le PSG n’est rien sans Mbappé, le constat fait mal

Le PSG se trouve à trois petits jours de son choc retour de Ligue des Champions face au Real Madrid. Et pour préparer cette partie, les Parisiens ont concédé un revers très peu encourageant face à l’OGC Nice ce samedi soir. 

Pour le compte de la 27e journée de Ligue 1, le PSG a une nouvelle fois déçu. Sur la pelouse des Aiglons, les Rouge et Bleu ont proposé un spectacle indigent face à des Niçois loin de vouloir ouvrir le jeu. Conséquence de quoi, le club de la capitale a concédé sa troisième défaite de sa saison. C’est Andy Delort, dans les dernières minutes, qui a libéré ses supporters, plongeant les hommes de Mauricio Pochettino dans un doute certain juste avant d’affronter le Real Madrid.

Mbappé, l’indispensable 

Un résultat négatif qui est certainement dû, en grande partie, à l’absence pour cause de suspension de Kylian Mbappé. C’est simple, sans le natif de Paris, le XI de Mauricio Pochettino n’est plus que l’ombre de lui-même. Pourtant, ce samedi soir, Neymar Jr, Lionel Messi et Angel Di Maria se devaient d’animer le front de l’attaque, ce qui a été très compliqué. Un état de fait qui pousse Nabil Djellit, qui s’exprime sur son compte Twitter, à émettre un constat terrible de réalisme : le PSG sans Kylian Mbappé devient une équipe moyenne. 

« Sans Mbappé, on est fixé sur le niveau du PSG en L1. Une équipe ordinaire où évolue Messi et Neymar », a sobrement fait remarquer Nabil Djellit, et comment ne pas être en adéquation avec ses propos ? Kylian Mbappé fait la pluie et le beau temps à Paris et lorsqu’il est absent, ce qui arrive très peu souvent, le club parisien est orphelin, sans créativités. On espère que le retour de l’ancien monégasque changera le visage du PSG ce mercredi soir face au Real Madrid.

Un commentaire

  1. Mbappé était bien là quand ils ont pris la raclée 2-0 la dernière fois !
    MBAPPÉ n’a pas de doublure, c’est terrible innnnnn. En plus Messi n’a pas un milieu qui sait faire jouer en une-deux, c’est incroyable, or c’est ce jeu qui donne de la vitesse, et ouvre les espaces.
    Verrati qu’on encense, conserve trop trop le ballon et ralentit le jeu.
    Les allier, sont catastrophiques.
    Comment on peut penser que Messi va jouer les récupérateurs, il est un éclaireur de jeu, c’est lui qui offre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page