PSG

Lionel Messi au PSG, un événement mondial constate Bernard Lions

Le Paris Saint-Germain compte désormais dans ses rangs celui qui beaucoup considèrent comme le meilleur footballeur de l’histoire. De quoi faire changer le regard que porte le monde entier sur le PSG et sur le football français.

Même si cela va chagriner ceux qui veulent régulièrement ridiculiser notre championnat, c’est de la Ligue 1 et donc de la France que sont sortis les champions du monde 2018, et c’est bientôt en Ligue 1 que joueront trois des meilleurs joueurs de foot de la planète. Car après Neymar et Kylian Mbappé, c’est désormais Lionel Messi qui s’apprête à jouer dans notre pays, et nulle part ailleurs. Alors, au moment où certains se moquent encore de la “Farmer League”, le Paris Saint-Germain va se faire un cadeau énorme, et cela va profiter à tout le football français. Une bonne idée au moment où les clubs de l’hexagone ont du mal à sortir de la crise.

Sur la chaîne L’Equipe, Bernard Lions a tenu à souligner l’importance de la venue de Lionel Messi au PSG. « Maradona à son époque c’était un jours hors normes, mais là tu fais venir Messi, et là c’est le troisième étage de la fusée PSG. Il y avait eu Ibrahimovic qui avait permis de changer la dimension sportive du PSG, après il y a eu Neymar avec qui tu ajoutes du business aussi et avec Messi tu fais à la fois un gros coup sportif, économique et diplomatique. Messi ça dépasse le cadre du football, c’est planétaire. Avec Messi, tu peux sortir le football français du marasme des droits TV, on est dans une histoire globale »« Maradona à son époque c’était un jours hors normes, mais là tu fais venir Messi, et là c’est le troisième étage de la fusée PSG. Il y avait eu Ibrahimovic qui avait permis de changer la dimension sportive du PSG, après il y a eu Neymar avec qui tu ajoutes du business aussi et avec Messi tu fais à la fois un gros coup sportif, économique et diplomatique. Messi ça dépasse le cadre du football, c’est planétaire. Avec Messi, tu peux sortir le football français du marasme des droits TV, on est dans une histoire globale », fait remarquer le journaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page