Canal+PSG

PSG : Buffon, Silva, Tuchel… Habib Beye s’en prend aux girouettes

Après la nouvelle élimination du Paris Saint-Germain dès les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le grand ménage est réclamé.

Depuis mercredi, et la violente sortie de route face à Manchester United au Parc des Princes (1-3 après le 2-0 de l’aller), tous les suiveurs du club de la capitale cherchent les fautifs. Certains consultants pensent que la direction francilienne doit virer les loosers de ce groupe, comme Thiago Silva ou Di Maria, pour repartir de l’avant et conjurer le mauvais sort en vue des saisons prochaines. Mais Habib Beye, lui de son côté, se situe à contre-courant en estimant que les spécialistes se trompent tout simplement de combat.

« C’est un problème émotionnel »

« Il y a quelques mois, on a entendu que Buffon avait changé les choses lors de la phase des poules de la Ligue des Champions, on a dit qu’il avait fédéré tout le monde, qu’il avait emmené tout le monde avec lui. Thiago Silva, tout le monde dit que c’était redevenu un monstre et tout d’un coup, en 90 minutes, on veut balayer tout ce qu’on a dit depuis six mois. Dans notre discours, il y a une forme d’hypocrisie car pendant six mois on a encensé Tuchel, on a encensé tout l’effectif du Paris Saint-Germain en disant qu’ils mettaient de l’intensité, et maintenant on veut faire partir six ou sept joueurs de cette équipe parce qu’ils n’ont pas répondu sur le plan mental. Moi je pense que c’est un problème émotionnel. Même quand vous êtes Buffon avec une trentaine de titres, quand l’aspect émotionnel prend le pas, ça vous glisse entre les mains et vous ne pouvez rien faire contre ça… », a lancé, dans le Canal Sports Club, l’ancien joueur de l’OM, qui fustige donc le retournement de veste de ses collègues. Difficile de le contredire, même s’il n’apporte aucune solution pour faire avancer ce PSG malade…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page