PSG

PSG : Habib Beye surprend, il défend Messi et Neymar

Depuis l’élimination du Paris Saint-Germain de la Ligue des Champions, mercredi dernier, les critiques pleuvent. Hormis Kylian Mbappé, buteur à deux reprises lors de ce huitième de finale, les stars comme Lionel Messi et Neymar ont été prises pour cible. Pour le consultant Habib Beye, la défaillance parisienne n’est pourtant pas d’ordre individuel.

La remontada de 2017 sur la pelouse du FC Barcelone était presque oubliée. La semaine dernière, le Paris Saint-Germain a encore fait tristement parler de lui en se faisant sortir de la Ligue des Champions, dès les huitièmes de finale, par le Real Madrid. Pourtant, le PSG avait remporté le match aller et semblait à sa main au retour. Du moins sur la première période. Car une boulette de son gardien Gianluigi Donnarumma a fait voler en éclats l’équilibre fragile des Parisiens. Puis Karim Benzema est passé par là. Depuis, la tension est palpable avec les supporters. Neymar ou encore Lionel Messi, pour ne citer qu’eux, ont été copieusement sifflés dimanche au Parc face à Bordeaux (3-0). Pourtant, c’est tout le groupe du PSG qui a baissé pavillon au Bernabeu.

« Une faillite collective » pour Habib Beye

Consultant pour le Canal Football Club, Habib Beye, l’ancien défenseur de l’Olympique de Marseille, ne comprend pas pourquoi certains joueurs sont ciblés de manière spécifique. « Huer une fois sur l’annonce des noms pour montrer un mécontentement… Mais que ce soit constant sur toute une mi-temps, je trouve ça un peu déplacé. Il faut comprendre que la faillite est collective, elle n’est pas forcément à identifier que sur Neymar et Messi. Il faut arrêter de penser que ce sont ces grands joueurs qui doivent influer tout le temps positivement sur la performance des autres. Ils ont le droit aussi, à un moment donné, d’être moins bien », a notamment jugé Beye. Pas sûr que cela fasse redescendre la grogne au sein de la capitale pour autant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page