PSG

PSG : Jonatan MacHardy dénonce une grande promesse non tenue

Le Paris Saint-Germain passe par des moments difficiles depuis son élimination en Ligue des champions. Des décisions importantes devraient être prises prochainement.

Le PSG va devoir finir le travail proprement en Ligue 1 dans les prochaines semaines. La trêve internationale doit faire actuellement du bien à certains joueurs franciliens, mis sous pression dans la capitale. C’est notamment le cas pour Neymar Jr ou encore Leo Messi. Mais dès le week-end prochain, le Paris Saint-Germain reçoit le FC Lorient en Ligue 1. Un match que certains jeunes joueurs parisiens pourraient jouer. C’est en tout cas le souhait de pas mal de fans et d’observateurs du club de la capitale, frustrés par le manque de temps de jeu donné aux titis. Ironie de l’histoire, huit joueurs formés au PSG sont présents en équipe de France pour affronter l’Afrique du Sud ce mardi soir. Pour Jonatan MacHardy, une prise de conscience est nécessaire.

Jonatan MacHardy veut voir des jeunes avoir leur chance

Sur l’antenne d’RMC, le consultant a en effet donné son avis sur le sujet. “Tu ne peux pas t’empêcher d’avoir des regrets. Paris a misé sur sa formation. L’Ile-de-France est la première réserve de talent de France. Les Qataris voulaient former le nouveau Messi mais ne pas acheter Messi. Le board du PSG avait prévu ça mais il y a eu le fair-play financier. Pour répondre aux exigences du fair-play financier, il y a eu des ventes sèches pour rééquilibrer les comptes. Paris a foiré une génération de joueurs. Par exemple, Manchester City ne veut pas les joueurs qu’ils forment mais les prêtent. La génération des Coman, Nkunku, Maignan, Diaby… elle a largement sa place au PSG aujourd’hui. Attention à ne pas commettre les mêmes erreurs avec les petits Simons ou Bitshiabu. La politique des stars à outrace a ses limites. Il ne faut pas avoir trop de regrets”, a notamment indiqué Jonatan MacHardy, qui sera particulièrement attentif au traitement réservé aux jeunes joueurs du PSG dans les prochaines semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page