PSG

PSG : La MNM en roue libre, Alain Roche n’a jamais vu ça

Face à Clermont ce samedi dans le cadre de la 31e journée de Ligue 1, le PSG s’est littéralement baladé. 

Est-ce que le PSG aurait enfin une petite réaction d’orgueil ? Après le revers cinglant concédé sur la pelouse de l’AS Monaco (29e journée), les Parisiens ont enchaîné deux succès de suite avec la bagatelle de 11 buts inscrits. 11 buts exclusivement inscrits par trois joueurs : Neymar Jr, Kylian Mbappé et Lionel Messi. Sur ces 11 réalisations, Kylian Mbappé a, pour sa part, été impliqué sur quasi la totalité avec cinq buts et cinq passes décisives. Des chiffres absolument ahurissants.

Neymar de retour  

Le problème, c’est qu’on a l’impression que la fameuse MNM se réveille bien tardivement. Et le PSG peut avoir d’autant plus de regret que lorsque ces trois-là combinent, le football parait si simple. Au micro du Canal Football Club, Alain Roche a fait part de son admiration pour ce trio magique et ce qu’il a pu observer lors de leur confrontation face à Clermont.

« On a eu un match très sérieux du PSG même si les dix dernières minutes de la première mi-temps ont laissé un peu d’espoir aux Clermontois. Ce penalty a été le facteur déclenchant de la tornade parisienne. On a surtout vu trois très grands joueurs ce soir. Ce trio a parfaitement fonctionné ce soir. Tout a été fluide, précis. J’ai trouvé Neymar impliqué défensivement, surtout en deuxième mi-temps. Il était aussi en mouvement. Ce qui était aussi agréable, c’était sa simplicité. Quand il joue aussi simple, personne ne peut l’arrêter. Que ce soit Messi ou Kylian Mbappé, ils ont toujours voulu combiner. Ils se sont vite libérés du marquage, récupérer vite le ballon. Ils sont inarrêtable. Ce garçon a un énorme talent, il l’a prouvé ce soir «, a donc lâché un Alain Roche totalement sous le charme de ce que nous a proposé la MNM ce samedi soir. 

 

Un commentaire

  1. oh oui qu est ce qu ils sont forts .. contre clermont .. fais jouer le Real contre les PTT Gijon et tu verras le même , un rien t ‘étonne Alain. pathétique club .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page