La Chaîne L'EquipeMercatoPSG

PSG : Leonardo va en baver au mercato, L’Equipe a des doutes

Entre 2011 et 2013, lors de son premier passage en tant que directeur sportif du Paris Saint-Germain, Leonardo avait des chèques en blanc.

Sauf qu’en l’espace de six ans, de l’eau est passée sous les ponts, et le club de la capitale est désormais sous la menace du fair-play financier de l’UEFA. Obligé de trouver 30 millions d’euros d’ici au 30 juin, le PSG ne chôme pas en ce début de mercato. Cette semaine, Moussa Diaby a été transféré au Bayer Leverkusen pour 15 ME. Timothy Weah (Lille) et Stanley Nsoki (L1, étranger) pourraient suivre. Cette vente des meilleurs jeunes n’était pas vraiment prévue, mais vu qu’il n’arrive pas à refourguer ses indésirables, comme Kurzawa, Meunier, Draxler, Choupo-Moting ou Nkunku, le PSG a dû trouver une solution. Pas forcément la meilleure si l’on en croit les dires de José Barroso.

Un petit budget de 120 ME pour Leonardo ?

« Parce qu’il n’a pas réussi à vendre rapidement les joueurs qu’il souhaitait céder, le PSG a dû se rabattre vers ses jeunes. Une situation qui pourrait réduire la marge de manoeuvre de Leonardo cet été. Les jeunes Titis se retrouvent donc à jouer les variables d’ajustement du fair-play financier. Les décideurs du PSG envisageaient de dégager une enveloppe de quelque 120 ME, hors ventes, pour ce mercato. Le nouveau directeur sportif devra peut-être s’en contenter, à moins de trouver preneur pour Jesé et Leandro Paredes ou qu’il décide d’élargir le cercle des Parisiens mis sur le marché : Cavani ? Di Maria ? Areola ? », a questionné, dans L’Equipe, le journaliste, qui pense donc que Leo va devoir trouver une solution miracle s’il veut remplir ses objectifs durant ce mercato. Sous peine de passer à côté d’un joueur comme De Ligt…

Bouton retour en haut de la page
Fermer