PSG

PSG : Les Allemands adorent les défaites des Parisiens

Malgré les stars qui composent son effectif, le Paris Saint-Germain est loin d’être le club le plus populaire en France. Et le phénomène dépasse nos frontières puisqu’en Allemagne aussi, le journaliste Guido Hüsgen assure que ses compatriotes adorent assister aux défaites des Parisiens.

Leonardo n’a pas forcément tort. A plusieurs reprises ces dernières années, le directeur sportif s’est plaint des critiques et du traitement infligé au Paris Saint-Germain en France. Il est vrai que le club de la capitale n’est pas le pensionnaire de Ligue 1 le plus apprécié dans l’Hexagone. Certains soulignent la mentalité française pour expliquer cette faible popularité. Sauf qu’en Allemagne non plus, les Parisiens n’ont pas la cote si l’on en croit le journaliste Guido Hüsgen, pourtant fan de notre championnat et de ses jeunes talents.

« Techniquement, dans les un contre un, les jeunes Français sont au-dessus de la plupart de nos jeunes en Bundesliga. Ils savent tout faire très tôt, ils sont plus matures que nos talents, a comparé le spécialiste de DAZN en Allemagne, contacté par le quotidien L’Equipe. Je prends un vrai plaisir à commenter ce championnat très dense. Si je devais uniquement suivre les matches du Paris Saint-Germain, j’aurais un regard beaucoup plus négatif sur la Ligue 1. » Et le journaliste n’est pas le seul Allemand à critiquer l’actuel leader de l’élite française.

De manière générale, les amateurs de football en Allemagne détestent le Paris Saint-Germain. « Certes, l’arrivée de plus en plus massive de grands noms au Paris Saint-Germain a suscité un intérêt grandissant, a reconnu Guido Hüsgen. Paris est en quelque sorte la figure de proue, mais beaucoup de nos téléspectateurs regardent cette équipe pour surtout la voir perdre. Il n’y a qu’à voir les commentaires sur les réseaux sociaux après les matches pour le mesurer. » Autant dire que l’élimination contre le Real Madrid en Ligue des Champions a fait des heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page