PressePSG

PSG : L’origine de la brouille Henrique-Tuchel dévoilée par Dominique Sévérac

Les deux derniers marchés des transferts l’ont confirmé, Antero Henrique et Thomas Tuchel ne sont plus sur la même longueur d’ondes au Paris Saint-Germain.

Le directeur sportif portugais n’a pas réussi à combler les demandes de son entraineur, notamment en ce qui concerne le recrutement d’un milieu défensif au PSG. Et Tuchel ne l’a pas digéré, répétant à chaque occasion que son effectif était trop juste pour courir sur tous les tableaux, et qu’il était donc obligé de bricoler, ou de priver certains joueurs d’un repos nécessaire. Henrique a même été annoncé sur le départ récemment, avant que Nasser Al-Khelaïfi ne mette les choses au clair, en confirmant son directeur sportif pour les saisons à venir. La cohabitation va donc devoir continuer, même si celle-ci s’est mal passée dès le premier jour, comme le révèle Dominique Sévérac.

« Si Al-Khelaïfi prend ou valide toutes les décisions stratégiques du club, il lui est arrivé deux fois, en 2016 et 2018, de s’incliner devant le pouvoir suprême de sa hiérarchie, l’émir du Qatar, propriétaire du club de la capitale. Alors que Paris avait prolongé Laurent Blanc au printemps 2016, Doha avait exigé son licenciement après l’échec contre Manchester City en quart de finale de la Ligue des champions. Deux ans plus tard, l’émirat choisissait Tuchel pour succéder à Emery. Henrique avait coché deux noms en remplacement du coach basque : Sergio Conceição, alors en partance de Nantes, et André Villas-Boas, en Chine à ce moment-là. La fracture entre les deux hommes commence là », a ainsi souligné le journaliste du Parisien, pour qui Henrique n’a pas du tout aimé voir son choix d’entraineur être court-circuité en haut lieu. Au point de ne pas aller au bout en ce qui concerne les souhaits de Thomas Tuchel pour le recrutement ?

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page