La Chaîne L'EquipeMercatoPSG

PSG : Neymar, Gueye, Leonardo, Didier Roustan est totalement perdu

Le Paris Saint-Germain va décoller pour sa tournée en Chine. Une tournée à laquelle prendre part Neymar, toujours en instance de départ du club de la capitale.

Le mercato du Paris Saint-Germain est pour le moment très actif. 5 recrues ont déjà signé et une sixième, en la personne d’Idrissa Gueye, pourrait prochainement être annoncée. Le dossier Neymar malmène néanmoins Leonardo, qui aurait sans doute aimé s’épargner des négociations avec le Barça pour son retour au club. Toujours est-il que le futur du Brésilien jouera également sur la direction que prendra le mercato francilien. Une direction que ne comprend pas trop Didier Roustan.

Didier Roustan se pose des questions

Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, le journaliste a tenu à donner son avis sur le mercato du PSG. « Le mercato du PSG ne peut pas être terminé. Leonardo n’allait pas tout changer. C’est bien qu’il y ait une forme de continuité. Il y a des joueurs à fort ego, c’est bien de faire venir des éléments avec un esprit plus collectif genre Herrera, Sarabia, Gueye s’il vient. C’est vrai aussi que le principal transfert du PSG, c’est Leonardo. Maintenant il faut qu’il y ait une âme dans cette équipe. S’il y a un départ de Neymar, il y aura une telle somme d’argent qu’il y aura un nom à signer. Mais il y a deux choses que je ne saisis pas trop dans le mercato du PSG. Quid du gardien de but si Trapp part ? Et s’il reste, en termes de niveau, on va se retrouver avec la même galère. Qui est numéro un ? Ce n’est pas clair. L’autre chose, c’est au milieu de terrain. Il manquait des joueurs de métier. C’est pour ça qu’on a vu Marquinhos, Dani Alves et Bernat dans l’entre-jeu. Là, tu n’en as pas beaucoup plus. Et en termes de profil si on prend Verratti, Herrera, Paredes et Gueye, il te manque un milieu de terrain plus haut technique et relayeur. Je ne comprends pas que le PSG ne se soit pas intéressé à van de Beek », a indiqué Didier Roustan, qui attend plus de Paris.

Bouton retour en haut de la page
Fermer