La Chaîne L'EquipePSG

PSG : Paris est fautif, Rabiot aussi, Grégory Ascher siffle la fin

La situation d’Adrien Rabiot au sein du Paris Saint-Germain continue à faire débat chez les consultants.

Ces derniers jours, Adrien Rabiot a été mis à pied par le club de la capitale. Pour être sorti en boîte de nuit le soir de l’élimination du PSG en huitièmes de finale de Ligue des Champions contre Manchester United (1-3), mais aussi pour avoir aimé la vidéo de joie de Patrice Evra au Parc des Princes, le milieu a été sanctionné. Un choix logique, car le joueur de 23 ans ne doit pas mettre des bâtons dans les roues de sa formation. Mais cet acharnement avec le Français commence à se voir, alors qu’à la base, il a simplement refusé de prolonger son contrat qui prend fin cet été. Malgré tout, Grégory Ascher comprend la décision du club francilien.

Rabiot « n’est pas dans le cadre »

« C’est pratique de tomber sur le dos de Rabiot. Ils montrent de l’autorité avec celui qui est le plus fragilisé. Cette histoire est terminée. Donc je trouve que l’accumulation de sanctions contre Rabiot est ridicule. Mais c’est aussi logique car Rabiot est encore payé par son club. Il est encore salarié. Le PSG est dans un bras de fer avec lui, il n’y a pas de raison de ne pas le faire jouer, vu qu’il a un contrat. C’est logique de sanctionner quelqu’un qui fait la fête dans un soir aussi terrible pour le PSG, alors qu’ils devraient tous faire profil bas. Il n’est pas dans le cadre », balance, dans L’Equipe d’Estelle, le journaliste, pour qui Rabiot va quitter le PSG par la toute petite porte, à cause des deux parties, alors qu’il aurait dû être la star de demain…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page