Daniel RioloPSGRadioRMC

PSG : Paris n’apprend rien et ne progresse pas, Daniel Riolo est dépité

Demain (mercredi) le Paris-Saint-Germain tentera d’aller chercher un titre de champion de France qu’il aurait pu assurer depuis déjà deux journées (match nul contre Strasbourg et défaite à Lille). Si le sacre du club de la capitale ne fait désormais aucun doute malgré un léger retard, sa future politique sportive fait grand débat au sein des observateurs d’autant que la situation semble davantage tendue. Pour le chroniqueur de l’After Foot, Daniel Riolo, le PSG est en train de tout gâcher d’année en année.

« Ça pue la lose. »

« Au PSG j’ai l’impression que plus ça va moins ça va… je maintiens que c’est peut-être la pire saison de l’ère qatarie, et j’explique pourquoi. Certains me disent que ce fût pire quand il n’y a pas eu le titre et la remontada. Non. Normalement, tu dois apprendre des erreurs du passé. Tu dois te servir des expériences. Tu peux constater aussi que cette saison-là Monaco avait des joueurs extraordinaires. Il y avait une réelle adversité. Après cette saison-là, il y a eu un mercato très lourd avec les arrivées de Neymar et Mbappé. Ces joueurs devaient t’assurer de ne pas être ridicule en Ligue des champions. Au moment de faire les comptes, il faut tout mesurer. Il ne faut pas juste prendre en compte le nombre de points, il faut prendre en compte l’évolution de l’histoire. A chaque fois qu’il y a de l’adversité, le PSG a du mal. Résultat, rien ne se passe, rien n’évolue. C’est le flou dans la direction, Tuchel-Henrique… est-ce qu’on va y voir clair un jour ? C’est flou dans la formation. C’est le flou dans le secteur médical. Il y a un président qui a l’air perdu et qui a failli se prendre la tête avec Luis Campos. Il y a beaucoup de joueurs à changer parce qu’à partir d’un moment tu es en fin de parcours. Il y a en a qui ont trop connu la défaite, ça pue la lose. Il y en a qui doivent aller voir ailleurs. Il faut plus d’ordre dans la direction, je le redis, plus de verticalité. Je le redis chaque année depuis 2013. Je suis assez pessimiste, » a déclaré un Daniel Riolo dépité et attristé par l’absence de progression du PSG depuis l’arrivée des investisseurs Qataris.

Bouton retour en haut de la page
Fermer