PressePSGVincent Duluc

PSG : Paris pense sortir MU, Vincent Duluc s’étouffe

Il n’y a plus qu’une grosse semaine à attendre pour les supporters parisiens avant le premier match réellement capital de cette deuxième partie de saison.

Très loin du sentiment de décembre lors du tirage au sort, Manchester United n’apparaît plus du tout comme une proie abordable. Le club anglais s’est réveillé et se remet à jouer au football avec son nouvel entraineur. Et en face, le Paris Saint-Germain s’endort et se trompe, balance Vincent Duluc. Pour l’éditorialiste de L’Equipe, la défaite à Lyon n’est pas un simple avertissement, c’est le symbole d’un club qui n’a pas trouvé les solutions pour monter en puissance à l’approche de la partie décisive de la saison.

Verratti, Rabiot, Neymar, Alves, ça commence à faire beaucoup

« Le PSG n’a pas réellement fait du temps son allié, sur le chemin de son objectif essentiel. Il n’est pas plus fort, ni plus prêt, qu’il ne l’était il y a deux mois, ou quatre mois, et il le serait plutôt moins, puisque Neymar n’est pas là. Alors que toutes les équipes cherchent à réduire l’aléatoire à l’approche du printemps, le PSG y parvient difficilement. Pour Neymar, il n’y est pour rien. Mais pour le reste, vu de loin, c’est comme si le club parisien se disait que cela devrait passer quand même. Or, le risque est constant, quand on se prive volontairement de Rabiot lorsque Verratti n’est pas là, quand on donne à son entraîneur un seul des deux milieux défensifs qu’il souhaitait, ou quand on espère que les autres sauront cacher les faillites défensives de Daniel Alves, par exemple. Mais on le sait, il n’y a pas de règle. Et le seul jour de vérité sonnera le mardi 12 », a prédit un Vincent Duluc pour qui le PSG a de grandes chances de tomber de haut face à Manchester United s’il balbutie toujours son football.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page