PSG

PSG : Pour Didier Domi, Kimpembe a montré son vrai niveau

Coupable d’erreurs grossières mercredi, Presnel Kimpembe est complètement passé à côté de son match contre le RB Leipzig (2-2) en Ligue des Champions. Sa prestation n’a pourtant pas étonné l’ancien Parisien Didier Domi, peu convaincu par le défenseur central du Paris Saint-Germain depuis plusieurs mois.

Si Presnel Kimpembe subit tant de critiques, ce n’est pas seulement pour le penalty concédé dans les dernières minutes à Leipzig. Sa faute sur Christopher Nkunku n’est que le symbole d’un match totalement raté. Le défenseur central du Paris Saint-Germain n’était clairement pas au niveau à la relance ou dans les duels, à l’image de l’action de son carton jaune qui aurait pu lui coûter plus cher. Pour un joueur de son niveau, on s’attendait forcément à mieux. Mais Didier Domi, lui, estime que Presnel Kimpembe est resté sur sa lancée.

« Non, je n’ai pas été étonné, a réagi l’ancien Parisien pour So Foot. Parce que dans les gros matchs, il a du mal à rester concentré, à tenir sa rigueur dans la couverture, la lecture de jeu, l’agressivité… Il perd énormément de duels dans la surface. Il a la vitesse, mais il a des manques dans l’anticipation et la compréhension de certaines situations. On le voit : parfois, il sort alors qu’il ne doit pas sortir. Sur le but, il est en retard, mais s’il lit un petit peu mieux le jeu, il peut revenir. Son match est à l’image de son début de saison et même de sa fin de saison dernière. Je trouve qu’il a du mal à passer le cap supérieur. »

Evidemment moins sévère, Didier Deschamps pense que son défenseur central souffre physiquement. « Si vous restez sur la dernière performance de Presnel, il le sait forcément qu’il n’a pas tout bien fait, il fait aussi parte des joueurs qui enchaîne tous les matchs, d’ailleurs peut être trop, a glissé le sélectionneur des Bleus. Mais je me mets aussi à la place de Mauricio Pochettino. Il faut gagner tous les matchs donc il met l’équipe en conséquence. Oui il peut avoir des performances moins bonnes comme ce penalty provoqué mais il a fait aussi de très bonnes choses. » Cette analyse explique peut-être le forfait de Presnel Kimpembe, initialement convoqué en équipe de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page