PSG

PSG : Raymond Domenech vole au secours de Pochettino

Le PSG a fait le travail contre Leipzig ce mardi soir en Ligue des champions. Mais Mauricio Pochettino n’échappe pas aux critiques des observateurs.

Le collectif de Mauricio Pochettino a une nouvelle fois été mis à rude épreuve ce mardi en Ligue des champions. Le RB Leipzig n’était pas venu pour subir les événements au Parc des Princes. Les Allemands auront exercé un énorme pressing tout au long du match pour empêcher les Franciliens de développer du jeu ou de trouver des espaces. Heureusement, Mauricio Pochettino aura fait ce qu’il fallait au niveau de ses changements pour trouver un autre système de jeu. Une chose que salue Raymond Domenech, qui sait que les joueurs ont aussi leur part de responsabilités.

Raymond Domenech salue les changements de Pochettino

Sur le plateau de La Chaine L’Equipe, le consultant n’a pas fait dans la langue de bois. « L’entraîneur choisit toujours une équipe en fonction de ce qu’il a vu de l’adversaire. Je ne pense pas qu’il ait eu l’idée de mettre une équipe pas adaptée pour briller après. J’ai connu quelques entraineurs comme ça… Après on s’adapte à ce que propose l’adversaire. Quand on a deux latéraux comme il a au PSG, on ne les cantonne pas derrière. Leur point fort est devant dans les couloirs pour permuter et dédoubler. Il a trouvé la bonne solution après parce qu’à partir où il a fait les changements, ils ont renversé le match en pressant plus haut. Je lui laisse ce crédit parce qu’il a vu que son équipe était à la rue et n’était pas bien. City a joué contre cette équipe de Leipzig et a réussi à les tourner et sortir du pressing alors que les joueurs du PSG se faisaient prendre à chaque fois. On n’a pas eu de séquences de maîtrise et c’est aussi de la faute des joueurs. Je suis surpris par Marquinhos et Kimpembe (qui n’avance pas assez) », a notamment indiqué Raymond Domenech, qui veut également que les joueurs se fassent justice pour changer certaines choses collectivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page