Canal+Ligue 1PSG

PSG : Tony Chapron saute sur l’occasion pour détruire la VAR

Même trois jours après le drame, l’élimination du Paris Saint-Germain en Ligue des Champions continue à faire débat.

Le penalty sifflé pour une main, plutôt involontaire, de Presnel Kimpembe à la dernière minute de jeu fait notamment couler beaucoup d’encre. Alors que cette décision a enterré les derniers espoirs du club de la capitale, vu que Rashford a transformé l’offrande dans le temps additionnel (1-3) pour envoyer Manchester United en quarts de finale, celle-ci ne fait pas l’unanimité. Elle divise même. Si Mark Clattenburg n’aurait pas sifflé contre le champion du monde, Stéphane Lannoy estime ce penalty « sévère, mais absolument pas scandaleux ». Ce qui rend fou Tony Chapron.

La VAR pose un gros problème

« Il n’y a pas main de Kimpembe. Vous avez M. Skomina qui est l’un des meilleurs arbitres européens, peut-être du monde. Sur le terrain, il décide de ne pas siffler. Il y a quelqu’un qui lui dit “va voir les images, il y a main”. Qui est cet arbitre ? C’est vraisemblablement quelqu’un qui est moins bon que Skomina, peut-être quelqu’un qui n’a jamais arbitré un match de Champions League sur le terrain. Donc ça, ça pose problème. Ça veut dire qu’on a les meilleurs arbitres sur le terrain, mais ils sont contrôlés… Si vous regardez la Coupe du Monde et tous les matchs de l’UEFA, dès que l’arbitre va voir les images, il confirme la décision de la vidéo. Les arbitres ne font jamais le chemin inverse, ce qui est fait en France et qui pose problème. Ça veut dire quoi ? On a transféré le pouvoir de décider du terrain au bus », détaille, dans le Late Football Club, le consultant de Canal+, qui estime donc que les arbitres ne servent plus à rien avec la VAR…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page