PSGTV

PSG : Un an de Tuchel et des danseuses qui se regardent, il hallucine

Thomas Tuchel était prévenu, la moindre défaite au sein du Paris Saint-Germain peut prendre des proportions énormes dans un championnat où le club de la capitale termine régulièrement premier avec une avance considérable. Perdre aussi tôt dans la saison, comme ce fut le cas dimanche dernier à Rennes, est ainsi surprenant et surtout inquiétant. Pour Walid Acherchour, c’est le visage montré par les joueurs parisiens qui ne laisse pas vraiment transparaitre une volonté de se révolter et de refuser la défaite, qui interpelle.

« Oui, Tuchel est responsable de la défaite face à Rennes mais ce n’est pas seulement cette rencontre qui me dérange en fait. On arrive au bout d’un an de Thomas Tuchel au PSG. Et après une grosse pré-saison, on peut voir qu’il y a un néant collectif dans cette équipe du PSG ça me pose problème. On peut passer à côté d’un match, il reste 36 journées donc il n’y a pas de souci. Mais jouer de cette façon, avec aucun plan de jeu, avec des joueurs qui se regardent et avec aucune intensité c’est problématique. C’est ça le problème, c’est que depuis le début de saison, il nous explique que les recrues sont arrivées pour amener de l’intensité, pour mouiller le maillot, pour dédoubler, pour apporter de la verticalité et du mouvement mais on voit des joueurs qui jouent en danseuses et qui se regardent », a livré le consultant de Yahoo, persuadé qu’il va falloir secouer tout ça pour redresser la barre. Peut-être avec l’utilisation plus prononcées des recrues, Gueye, Sarabia ou Herrera n’attendent que ça.

Bouton retour en haut de la page
Fermer