PSG

PSG : Un titre au rabais, Elton Mokolo accuse les poursuivants

Futur champion de France, le Paris Saint-Germain risque de voir son titre négligé. Car en plus de ses propres supporters mécontents, le club de la capitale voit de nombreux observateurs rabaisser l’importance de son sacre. Une tendance notamment liée à l’absence de concurrence, explique le journaliste Elton Mokolo.

A un point du sacre, le Paris Saint-Germain fêtera probablement son titre de champion de France dès samedi, après la venue du Racing Club de Lens. Pourtant, l’événement risque de susciter une certaine indifférence. Il faut dire que la direction francilienne a beaucoup axé son discours et ses objectifs vers la Ligue des Champions. D’où la sensation d’échec malgré le trône retrouvé en championnat. Mais ce n’est pas la seule raison évoquée par Elton Mokolo, qui dénonce l’absence totale de concurrence en Ligue 1.

« Les écarts avec les poursuivants annoncés ? Si l’on parle de titre anecdotique pour le Paris Saint-Germain, c’est aussi parce qu’il y a un élément qui est très important, c’est la faillite des principales locomotives en Ligue 1. Ça, il ne faut pas l’oublier, a souligné le journaliste du Winamax FC. Lille qui est champion de France et qui est à la rue, ce n’est pas normal. L’Olympique Lyonnais qui était quatrième du championnat la saison dernière et qui est à la rue, ce n’est pas normal. »

« Et c’est pareil pour Monaco. Ils ont justement lancé leur sprint final contre le Paris Saint-Germain (3-0, le 20 mars). C’était il y a seulement un mois. Donc quand on parle de titre anecdotique, on peut pointer du doigt le Paris Saint-Germain, il n’y a pas de souci. Mais il faut aussi regarder la réalité des principaux concurrents. Et les principaux concurrents du Paris Saint-Germain ont fait faillite à tour de rôle », a rappelé Elton Mokolo, sachant que le premier poursuivant, l’Olympique de Marseille, compte 15 points de retard sur le leader parisien.

2 commentaires

  1. stop de dire des absurdité pour le real c est un titre au rabais et on vois que messi neymar galere en l1 alors que dans le championnat espagnol ils se balladaient

  2. Quand il s’agit de dénigrer le p s g, vous savez y faire, c’est la faute au p s g si l’opposition est faible, l’OM,Lyon,rennes ect. On n’a pas besoin de votre aval ni de votre affection pour que le p s g avance , il dominera le foot français et vous serez aussi ridicules avec vos critiques, que je sache le Bayern , la Juventus ont été ridicules en ligue des champions , et pourtant la presse a trouvé cela logique , le p s g a battu logiquement l’OM, la seule chose que l’on retient, c’est le pénalty logique confirmé par le Var , bien sûr, c’est une constance chez certains de contester la suprématie parisienne , c’est la faute au p s g si cette rencontre a été mauvaise ,au fait, La Défense a t elle été réellement en danger, ces gens là qui souhaitent le départ de M’Bappé , je les invite à regarder les autres championnats, j’oubliais le nôtre est vraiment faible, pardon Payet, Bourigeau,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page