PSGRéseaux Sociaux

PSG : Vikash Dhorasoo passe Tuchel, Neymar et le Qatar à la moulinette

Tous les deux titulaires face aux Girondins de Bordeaux samedi soir au Parc des Princes (1-0), Edison Cavani et Kyllian Mbappé n’ont pas été mis au repos par leur entraîneur. Un choix qui s’est avéré risqué puisque l’attaquant uruguayen est sorti blessé après avoir inscrit un but sur penalty.

« Il prend en otage le club. »

Sur le plateau de Winamax Sport, Vikash Dhorasoo a livré un sentiment amer à propos de cette décision du technicien allemand tout en fustigeant le timing de l’anniversaire du meneur de jeu brésilien : « Fous ton équipe bis dans les matchs pourris et fais jouer les mecs là pour Manchester. Cavani face à Bordeaux tu prends le risque de le perdre, tu le perds, et derrière tu fais jouer Mbappé que tu peux perdre alors qu’ils auraient dû être chez eux, peinards. Qu’on ne me parle pas de rythme, on joue trop de match, trop souvent. Arrêtez de vous faire arnaquer par le monde du football, nous les joueurs de foot on est comme vous, si on en fait trop, on est fatigué, voilà, donc si tu fais trop au travail, t’es fatigué tu travailles moins bien, on est comme vous, donc nous on joue tout le temps fatigué, blessé. Il y a eu l’anniversaire de Neymar, je m’excuse, le gars il est sympa, il est gentil il fait son anniversaire deux jours avant un match, moi je n’en ai rien à faire de Neymar. Imaginons dans le vestiaire, tu es obligé d’aller à l’anniversaire de Neymar, donc tu as perdu la veille à Lyon, tu es dégouté et t’es obligé d’aller te taper l’anniversaire de Neymar, c’est une obligation. Neymar il a des marques etc, il a été obligé de faire son anniversaire, sauf qu’il prend en otage le club. Ils y vont tous, ils jouent deux jours après en ayant joué la veille, ils ont perdu à Lyon, ils ont dû rentrer à 2,3 heures du matin, ils ont dû faire une nuit blanche, tous ces trucs-là plus le voyage au Qatar, mine de rien ils ont perdu Neymar, Verrratti, là ils perdent Cavani, l’équipe elle est bancale, Tuchel il commence à paniquer, c’est la responsabilité du club et aussi celle de Tuchel. En tout cas, tu ne vois pas cela dans les autres grands clubs, » a commenté le consultant qui était visiblement très remonté contre certaines décisions prisent par différents acteurs du club parisien.

Bouton retour en haut de la page
Fermer