PSG

PSG : Violation du FPF, les preuves de Tebas réclamées

Dans une énième sortie médiatique cette semaine, Javier Tebas a répété qu’il pouvait prouver la violation du fair-play financier de la part du Paris Saint-Germain. Reste à savoir si le patron de la Liga possède vraiment ces preuves.

Les tentatives de recadrage du Paris Saint-Germain et de la Ligue de Football Professionnel n’ont rien changé, Javier Tebas continue de lancer ses accusations. Dans un entretien accordé au journal L’Equipe cette semaine, le président de la Liga a de nouveau critiqué les méthodes du vice-champion de France, tout en certifiant qu’il possédait les preuves d’une violation des règles du fair-play financier.

« Je critique le PSG car il ne génère pas l’argent pour avoir l’effectif qu’il a. Cela provoque une distorsion de concurrence dans l’économie du football européen. Cela ne correspond pas à du sponsoring réel, a dénoncé le dirigeant espagnol. (…) Je peux montrer, chiffres à l’appui, les tricheries vis-à-vis du fair-play financier, qui n’a pas encore été changé. Avant Messi, le PSG avait un sponsoring 40% plus important que celui de Manchester United… Il y a une valeur de marché… »

« Que Tebas diffuse les preuves »

Javier Tebas multiplie les sorties médiatiques. Mais en attendant, Pierre Rondeau constate que personne n’a encore vu ces fameuses preuves. « Si Tebas dit détenir les preuves que le PSG triche et ne respecte pas le fair-play financier, qu’il les diffuse et les publie, en tout cas qu’il les apporte à l’UEFA. Ça ne peut pas continuer comme ça cette communication, a réagi l’économiste du sport sur Twitter. Soit le PSG triche et sera condamné. Soit Tebas ment et sera sanctionné. Ce n’est pas devant la presse et les médias qu’on règle un litige, c’est devant la justice et les instances. » Déterminé, le président de la Liga semble prêt à aller au bout de sa démarche.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page