PSG

Un ancien du PSG poussé vers la sortie se lâche sur Leonardo

On le sait, le PSG est entré dans une toute nouvelle ère depuis que le club est passé sous pavillon qatari.

Avant cette acquisition, le club de la capitale sortait de plusieurs saisons extrêmement délicates. De fait, la nouvelle dimension prise par le PSG a largement bouleversé le paysage footballistique hexagonal, mais, bien évidemment, celui rouge et bleu. ON a ainsi vu débarquer de véritables stars du ballon rond tels que Zlatan Ibrahimovic ou Thiago Silva. Lors de cette transition, l’effectif a été un mixte entre nouveaux éléments prestigieux et anciens du club. On peut citer, par exemple, des joueurs comme Mathieu Bodmer, Christophe Jallet, Nene, Guillaume Hoarau, Sylvain Armand ou Marcos Ceara.

Marcos Ceara et les mensonges de Leonardo

En ce qui concerne ce dernier cité, celui-ci garde une certaine rancœur à l’égard du Paris Saint-Germain et plus précisément à l’égard de son directeur sportif, Leonardo. Invité à s’exprimer sur son plus grand regret sous la tunique parisienne pour L’Equipe, Marcos Ceara a évoqué la façon dont Le club et Leonardo l’ont poussé dehors alors qu’il souhaitait poursuivre l’aventure.

« Mon plus grand regret ? D’avoir été poussé dehors quand QSI est arrivé (en 2011). J’étais capitaine du PSG et Leonardo m’avait téléphoné pour me prévenir de l’arrivée d’Ancelotti et me dire qu’il comptait sur moi pour ce projet. Mais il n’a pas été honnête car il cherchait à recruter Daniel Alves ou Maicon. Je le regrette car j’aurais pu contribuer à ce changement de mentalité. J’étais prêt, j’avais envie. J’aurais progressé en jouant avec des joueurs plus professionnels, plus performants. J’ai refusé une proposition de Saint-Étienne et je suis rentré au Brésil (à Cruzeiro, en 2012). Mon plus beau but ?

Contre Lyon (4-4), sur une passe en retrait de Hoarau. C’était le jour de l’anniversaire de ma fille, le 25 février 2012. C’était aussi mon dernier avec le PSG, je savais que j’allais devoir faire mes valises, donc c’était assez émouvant pour moi », a confié un Marcos Ceara qui parait toujours autant touché par ce départ d’un club qui comptait apparemment beaucoup à ses yeux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page