Radio

ASSE : La descente est inévitable, Dupraz va rater son pari

Alors que Saint-Etienne pensait avoir fait le plus dur en enchaînant quelques bons résultats sous la houlette de Pascal Dupraz, les vieux démons se rappellent au bon souvenir des Verts. 

En effet, après la bonne passe du début d’année, l’AS Saint-Etienne est très largement retombé dans ses mauvais travers. Conséquence de quoi, l’inquiétude, qui avait laissé place à l’espoir, a repris les rênes alors que la possibilité de se voir reléguer à l’issue de cet exercice parait de plus en plus plausible. Ce samedi, on a notamment vu les hommes de Pascal Dupraz totalement couler sur la pelouse du FC Lorient. Pourtant, tout avait bien commencé, les Verts menant au score de deux buts à quelques encablures de la pause.

Le cauchemar stéphanois 

Oui mais voilà, le ciel est de nouveau tombé sur la tête des Stéphanois quand, en l’espace de quelques minutes, les Bretons sont revenus à la marque et ce, juste avant la fin du premier acte. Le second a été fatal à Sainté avec une écurie lorientaise qui s’est littéralement baladée, score final : 6-2. Sur les ondes de RMC, Jonathan MacHardy a émis un constat cinglant face à cette situation critique : à ses yeux, la descente est inévitable au regard de tous les maux qui gangrènent le club du Forez et ce, depuis bien trop longtemps désormais. 

« Forcément, ce qu’il se passe en coulisse se ressent sur le mental de cette équipe, mais quand je vois ces couloirs défensifs avec Kolo et Tioub, qui ont été catastrophiques contre l’OM, je ne comprends pas. Face à l’OM, ce n’est pas une victoire marseillaise, c’est un match qui a été donné par les Stéphanois. Et quand je vois que ces deux joueurs ont été reconduits face à Lorient, je me demande si le mec au bord du terrain regarde les matches. Il n’a pas vu que c’était portes ouvertes ? Je pense qu’il y a des problèmes à tous les étages et que la descente est inéluctable. C’est un club qui est malade en haut, en bas et au milieu. Je suis très triste pour les supporters stéphanois », a exposé un Jonathan MacHardy qui se montre donc très pessimiste devant la fin de saison qui attend l’AS Saint-Etienne. 

Un commentaire

  1. Il faut arrêter avec Paul Bernardoni.
    Il n’a amené aucune plus-value à part du bla bla bla devant la presse après les matchs.
    Franchement !
    Avec Etienne Green, l’ASSE possède un des meilleurs espoirs européens qui a réalisé de très belles prestations dans les buts en début de saison et on le laisse sur le banc de touche.
    Incroyable !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page