RadioRMCTV

C1 : Simone Rovera met Cristiano Ronaldo au défi contre l’Atlético

Recruté par la Juventus de Turin cet été au Réal de Madrid pour 100 millions d’euros, Cristiano Ronaldo n’a pas encore réalisé une grosse campagne lors de cette phase de poule (1 but inscrit). Premier de son groupe, le club turinois a hérité de l’Atletico Madrid en huitièmes de finale, un tirage très compliqué.

« C’est un adversaire qu’il aime bien, face à qui il a marqué pleins de buts (22 en 31 matchs). »

Interrogé au micro de RMC Sport, Simone Rovera pense que c’est le moment pour le Portugais de montrer ce pour quoi il a été recruté : « C’est la raison pour laquelle Cristiano Ronaldo est venu à la Juventus de Turin, ce n’est pas pour marquer 11 buts en Série A, ce n’est pas pour faire gagner le championnat plus vite, ça c’était un peu l’histoire d’Higuain. Quand ce dernier arrive de Naples pour 90 millions d’euros, c’était le meilleur joueur du club, tu le prends, tu le mets dans ton équipe et tu gagnes plus vite le championnat tout en essayant d’aller le plus loin possible en Ligue des Champions. Ils sont allés loin, jusqu’en finale, mais ils ne l’ont pas gagné. Cristiano, c’est l’homme pour les grandes affiches, pour les gros matchs. Il n’a pas été à l’heure, il n’a pas été présent, décisif dans la première partie de saison en Ligue des Champions parce que oui, il a fait une passe décisive, il a marqué un but face à Manchester mais un seul but en phase de poule, c’est bien trop peu pour lui. L’Atletico, c’est un adversaire qu’il aime bien, face à qui il a marqué pleins de buts (22 en 31 matchs) et en même temps c’est un adversaire très compliqué face auquel il faut, au-delà des efforts de l’équipe, de l’individualité, du génie, de la force physique, de la classe d’un joueur qui a gagné 5 fois le ballon d’or pour pouvoir les battre. Je ne sais pas si l’année dernière la Juve aurait pu battre l’Atletico ou être avantagé face à eux mais cette année avec un Cristiano en plus, c’est sûr que la Juve a ce petit avantage, » a tranché le journaliste d’origine italienne qui aimerait enfin voir un club italien soulever la coupe aux grandes oreilles.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page