Radio

Keylor Navas n’a pas été respecté, Rabesandratana s’en prend au PSG

Ce samedi soir, coup d’envoi à partir de 21h00, le PSG peut, en cas de succès face au RC Lens dans son antre du Parc des Princes, valider le dixième titre de champion de France de son Histoire.

C’est donc une saison bien compliquée vécue par les supporters du PSG. Après un mercato XXL où des joueurs tels que Lionel Messi, Georginio Wijnaldum, Sergio Ramos ou encore Gianluigi Donnarumma sont venus renforcer les rangs rouge et bleu, l’exercice 2021-2022 s’annonçait faste. Pourtant, sous la houlette de Mauricio Pochettino, le jeu proposé ainsi que les résultats n’ont pas vraiment suivi, loin s’en faut. Ce soir, le PSG pourra au moins avoir la satisfaction de rejoindre Saint-Etienne en termes d’Hexagoal soulevé en s’imposant face à une vaillante équipe lensoise.

Navas ou Donnarumma ? Le PSG va devoir faire un choix 

Pour cette partie, Mauricio Pochettino devrait enfin faire un choix attendu par tous les observateurs depuis des mois et des mois : organiser son XI en 3-5-2. Avec le retour de Sergio Ramos, cette possibilité est ainsi bien plus concrète, même si cela parait tout de même un chouïa tardif. Sur les ondes de France Bleu Paris, Eric Rabesandratana s’est réjoui de cet hypothétique schéma qu’on devrait voir ce soir. Le consultant en a également profité pour évoquer un autre sujet chaud : les mots de Keylor Navas, lui qui n’est pas satisfait de sa situation au club et qui pourrait, de fait, demander son départ cet été. 

« Mauricio Pochettino pourrait reconduire les trois centraux avec Presnel Kimpembe, Marquinhos et Sergio Ramos. Les trois sont disponibles, c’est une bonne chose. Ce serait une première pour le PSG avec ces trois-là. C’est une tactique qu’on attend depuis toujours en réalité. Vu la fin de saison et la fête qui peut s’en suivre, j’espère que Sergio Ramos jouera. Le seul absent, pourrait être Marco Verratti. On pourrait donc avoir enfin l’équipe -type du PSG. Keylor Navas ? Il a laissé entendre dans son discours, et je peux le comprendre, qu’il veut jouer tous les matches. Il va certainement y avoir une décision de prise. On devra se séparer de l’un ou de l’autre. Vu qu’il est plus jeune, la logique voudrait qu’on garde Gigio et qu’on se séparer de Navas. Je serais, pour ma part, très triste de cela. Il a apporté tellement de choses et le traitement qu’il a reçu était injuste. Être sur le banc de la sorte l’a peut-être moins mis en confiance », a expliqué Rabesandratana désolé par la situation vécue par Keylor Navas. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page