Radio

L1 : Stéphane Pauwels détruit Vincent Labrune

Dans l’objectif de relancer le championnat de France au niveau économique, Vincent Labrune, le président de la LFP, envisage de créer une société commerciale.

Entre la crise du Covid et le fiasco Mediapro, les clubs français ont subi d’énormes pertes financières au cours des derniers mois. Pour remédier à tout cela, et afin de renflouer les caisses, Vincent Labrune est en train de construire un dossier pour sortir la L1 de la crise. À l’image de ce qu’a fait la Liga avec le fonds d’investissement CVC Capital Partners l’été dernier, le président de la LFP souhaite lancer une société commerciale afin d’attirer plus d’un milliard d’euros dès 2022. Une nécessité selon Labrune : « Si on ne rentre pas de l’argent frais, la L1 deviendra le championnat de Slovénie. Le problème qu’on a, c’est qu’on n’a pas le temps. À très court terme, à l’échéance deux ans, on a l’impérieuse nécessité de recréer une compétition nationale ultra-performante, attrayante, spectaculaire pour maximiser notre appel d’offres domestique qui va arriver en 2023 ».

« Je ne crois pas en tout ça ! »

Un discours qui ne convainc pas vraiment Stéphane Pauwels. « Les gens essayent de nous faire croire que la L1 va être formidable avec ce Monsieur Labrune. On dirait qu’il va relancer le foot français. Mais il décide tout, tout seul, et il ne communique jamais… Le contrat de Mediapro ne reviendra plus jamais, c’était une énorme arnaque. La valeur du championnat a été sur-cotée. Maintenant, on va revenir aux vraies valeurs, au prix réel. Labrune n’est pas magicien. Il veut trouver plus d’argent. En pleine crise, il explique qu’il va trouver des sous pour sauver le foot français avec des chiffres exponentiels jamais entendus. Il y a un fossé, c’est le grand écart. Si on écoute Labrune, on dirait que la L1 va devenir milliardaire en l’échange de rien. Je ne crois pas en tout ça ! Les miracles, ils sont à Lourdes », a balancé le consultant de RTL, qui estime donc que Labrune est en train d’enfumer tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page