Radio

OL : Juninho plombe Aulas, Sébastien Tarrago est cash

Alors que l’Olympique Lyonnais se déplacera ce dimanche soir du côté de Bordeaux pour le compte de la 17e journée de Ligue 1, Jean-Michel Aulas est un peu remis en question chez les Gones.

Le président lyonnais connaît une période compliquée. Sur le terrain d’abord, puisque son club n’est pas vraiment à la hauteur des attentes en championnat. Actuellement dans la deuxième partie de tableau de la L1, en attendant son match à Bordeaux, l’OL est bien loin du podium, son objectif initial. En coulisses aussi, l’actualité est délicate. Puisqu’à part les nombreux mouvements dans la cellule de recrutement et la fragilité de Peter Bosz, Aulas doit surtout faire face à la fuite de Juninho. Revenu à l’OL en 2019 pour incarner la politique sportive de Lyon sur du long terme, le Brésilien prévoit de faire ses valises à l’issue de cette saison. Si ce futur départ ne plaît pas à tout le monde, Sébastien Tarrago, lui, estime que JMA va se libérer d’un poids avec la mise à l’écart de Juni.

Aulas « a commis une énorme erreur en recrutant Juninho »

« La saison de trop pour Aulas ? Non ! Il a commis une énorme erreur en recrutant Juninho. Il le paye encore aujourd’hui, et j’ai peur qu’il paie ça encore quelques mois… Aulas ne sait pas comment s’en sortir. Juninho bénéficie d’un blanc-seing auprès des supporters, sa relation est compliquée avec Vincent Ponsot, le directeur du football. La fragilité psychologique de Juninho par rapport à son statut de directeur sportif coûte cher. L’OL ne peut pas avoir une vision à moyen terme avec ça. C’est un souci. Mais de là à dire qu’Aulas est terminé, non ! Même les plus grands managers commettent des erreurs. Peut-être qu’un jour, il s’arrêtera. Mais s’il arrive à redresser la situation en se débarrassant de Juninho, ça va l’aider. Il pourra repartir sur des choses un peu plus sérieuses et saines. S’il tire les conséquences de tout cela, il pourra s’en sortir », a lancé le consultant de RTL, qui sait qu’Aulas pourrait renverser la vapeur en faisant venir un directeur sportif comme Luis Campos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page