Radio

OL : Le rouge de Cherki ? Giovanni Castaldi détruit la VAR

Lors de la victoire de l’Olympique Lyonnais à Metz dimanche soir (3-1), les deux équipes de Ligue 1 ont terminé le match à dix…

Dans une rencontre tout sauf violente, Karim Abed a quand même réussi le petit exploit de sortir deux cartons rouges… Alors que le score de 3-1 était entériné après des buts de Depay (17e), Toko-Ekambi (47e, 60e) et Boulaya (75e), l’arbitre a effectivement renvoyé deux joueurs aux vestiaires. Pour un petit coup au visage de Marcelo, Boye a d’abord écopé d’une expulsion directe (87e), avant que Rayan Cherki ne connaisse le même sort dans le temps additionnel… Tout proche de marquer son premier but en L1, l’attaquant de 17 ans a buté sur Oukidja puis il est malencontreusement retombé sur le genou du gardien messin. Un geste maladroit qui lui a aussi valu un rouge. De quoi agacer Giovanni Castaldi.

« On va dans le mur, c’est pas possible… »

« C’est un succès important pour l’OL. J’ai aimé l’état d’esprit. En plus, on a vu du football de qualité. Défensivement, il y a quelques déséquilibres. Et offensivement, il y a plein de mouvements avec et sans ballon. Ça fait plaisir de voir ça. Mais cette fin de match a été totalement pourrie par l’arbitrage ! Encore une fois, notre championnat passe pour une Ligue d’incompétents… Comment Boye et Cherki peuvent être exclus ? Les deux cartons rouges sont aberrants. Si maintenant on exclut un mec qui se fait ceinturer en début de surface sur un coup-franc, ou on exclut un mec qui touche le gardien sur une reprise d’appuis… Tout ça avec la VAR ! On va dans le mur, c’est pas possible… », a lancé le consultant de RTL, qui sait que Cherki va louper le choc contre le PSG dimanche prochain en étant devenu le plus jeune joueur de l’histoire de la L1 à recevoir un carton rouge…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page