Radio

OL : Les jeunes pour battre Manchester City, Nabil Djellit a un doute

L’Olympique Lyonnais affrontera Manchester City en quart de finale de la Ligue des champions. Les Gones devront faire preuve d’une belle solidarité collective pour réaliser un autre exploit.

Les fans de l’OL profitent de l’exploit de leur club face à la Juve en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Rudi Garcia et ses hommes auront en effet montré du caractère pour sortir une équipe turinoise en manque de créativité. Un bel exploit pour les joueurs rhodaniens, qui n’auront pas vécu une saison de tout repos en Ligue 1. Face à Manchester City, l’OL pourrait une nouvelle fois faire confiance en ses jeunes, ce qui a pour le moment porté ses fruits. Selon Nabil Djellit, l’équilibre de l’équipe est le plus important.

“Ce Lyon qui s’est qualifié est moins talentueux que d’autres Lyon”

Sur l’antenne d’Europe 1, le journaliste a livré son analyse sur la politique lyonnaise. “Oui, la limite des jeunes est là. On est handicapé au niveau de notre championnat. Ce n’est pas la même intensité et ce n’est pas la même chose en terme de talent aussi. Mais c’est un choix philosophique. On a vu que l’Ajax, qui est l’exemple à suivre en ce moment, a un logiciel, un ADN. On a vu que le Barça l’a perdu. Même le Barça est embêté entre acheter des stars et faire jouer ses jeunes. Lyon a le même problème. Top 8 européen, ça n’arrive pas si fréquemment. C’est assez rare. Ce Lyon qui s’est qualifié est moins talentueux que d’autres Lyon. Cherki, par exemple, est impatient et veut jouer tout le temps. Caqueret a une maturité plus importante. Il y a des statuts. Je peux vous dire que Dembélé, il l’a mal avalé d’être sur le banc face à la Juve”, a notamment indiqué Nabil Djellit, qui sait à quel point il est difficile de contenter tout le monde dans une équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page