Radio

OL : Une équipe de fainéants, Tanguy Ndombélé pointé du doigt

L’OL est embourbé dans une saison des plus compliquées. Actuellement positionnés à une triste 9e position au classement, les hommes de Peter Bosz ont toutes les peines du monde à performer sur la durée. 

Est-ce que l’OL parviendra à décrocher une place européenne à l’issue de la saison en cours ? Avant l’entame de celle-ci, on aurait été tenté de dire oui immédiatement au vu de la qualité présente au sein de l’effectif rhodanien. Cependant, huit mois plus tard, le constat fait très mal pour les supporters lyonnais. Performant par moment, Lyon a surtout affiché un niveau consternant la majeure partie du temps. Pourtant, après une première moitié d’exercice médiocre, avec une 11e place à la clé, on pensait naïvement que les recrutements de Romain Faivre et de Tanguy Ndombélé lors du dernier mercato impulserait une nouvelle dynamique.

Malheureusement, là encore, les observateurs se sont fourvoyés. Les joueurs lyonnais sont toujours aussi intermittents, à l’image du milieu de terrain prêté par Tottenham cet hiver. Un constat qui n’est nullement remis en cause après le succès glané à l’arrachée face à Angers ce dimanche (3-2). Un temps dans le viseur du PSG, Tanguy Ndombélé, après des débuts très encourageants, a en effet largement baissé le pied sur ses dernières sorties. Une conclusion également faite par Walid Acherchour au micro de RMC

« On a l’impression que l’OL c’est un peu le club Med parfois. Depuis le départ, on n’a pas eu l’impression de voir des joueurs qui se préparent pour répondre à l’intensité d’un match européen. Le 3-2 face à Angers est heureux. Car, à la fin du match, à la perte du ballon, on a vu des joueurs qui se regardent. Il y a vraiment des fainéants dans cette équipe. Je parle notamment de Tanguy Ndombélé, en plus c’est un joueur que j’apprécie et que j’ai toujours défendu, mais son match sans ballon face à Angers, ce n’est pas possible de voir ça », a maugréé un Walid Acherchour qui parait quelque peu désabusé devant la production très pauvre des joueurs de Peter Bosz. 

Un commentaire

  1. Bien evidem
    ment que le depart de Bosz est acte ; il a les deux pieds dehors et il n’a aucune solution pour modifier ses tactiques et insufler un elan aux joueurs ; concernant N’dombelé il est tres lent et ne peux defendre . il est tres depassé et bien souvent les contres adverses naissent d’une perte de balle ou bien d’une mauvaise passe de sa part ;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page