Radio

OM : Longoria n’est plus président de Marseille, Gilles Verdez craque

Au cours des derniers jours, Pablo Longoria, le président de l’Olympique de Marseille, s’est mis une grande partie du football français à dos à cause notamment de ses attaques sur les entraîneurs tricolores.

Pablo Longoria est vacciné. Pas pour le Covid, mais face au corporatisme français. Maintenant, il sait ce que ça représente d’être président de l’OM, où chaque fait et geste est félicité ou critiqué. Cette semaine, le dirigeant espagnol s’est effectivement attiré les foudres du football français. En même temps, Longoria a bien cherché en critiquant la formation des joueurs tricolores, trop individualiste et pas assez collective à son goût. Mais aussi en disant que les coachs français n’arrivent pas à s’exporter à l’étranger à cause d’un manque d’idées et d’une absence de modèle de jeu. Des déclarations qui n’ont pas du tout plu à Gilles Verdez, pour qui Didier Deschamps et Zinédine Zidane sont des dieux.

« Il n’a rien fait dans le foot, il a été pistonné pour en arriver-là… »

« Longoria, c’est un imbécile ou un imposteur. On va partir du principe que ce n’est pas un imbécile. Donc pourquoi il a fait ça ? C’est d’abord pour justifier auprès de son actionnaire le futur recrutement de joueurs étrangers. Il pourra alors dire : ‘Vous voyez, je ne peux pas recruter des joueurs français car ils ne savent pas jouer’. Tout ça me choque profondément. Longoria méprise la France et les entraîneurs français au nom de son inexpérience. C’est un paltoquet. Il n’a rien fait dans le foot, il a été pistonné pour en arriver-là… Franchement, Longoria peut rester des années à l’OM, mais pour moi, il n’est déjà plus président de l’OM. Après cette sortie, il n’est plus rien ! », a balancé, sur les ondes de RTL, le journaliste, qui félicite les entraîneurs français qui ont su remettre Longoria à sa place en fin de semaine…

toto

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page