Radio

PSG : Donnarumma n°2, à la fois normal et inimaginable

Arrivé libre cette semaine, Gianluigi Donnarumma va devenir le concurrent de Keylor Navas au Paris Saint-Germain. Un vrai casse-tête pour l’entraîneur Mauricio Pochettino et les observateurs parisiens.

La concurrence entre Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma sera l’une des attractions de la saison au Paris Saint-Germain. Malgré les performances parfois héroïques du Costaricien en Ligue des Champions, le club de la capitale a choisi de miser sur le récent champion d’Europe, libre après la fin de son contrat au Milan AC. Mais comment l’entraîneur Mauricio Pochettino va-t-il gérer la cohabitation entre ces deux gardiens de haut niveau ? Après son retour tardif de vacances, l’Italien sera forcément remplaçant. D’autant que « même si Donnarumma connaît les joueurs, il n’a pas autant d’automatismes que Navas », rappelle le consultant de France Bleu Paris Eric Rabesandratana, persuadé que le coach argentin pourra ensuite installer une alternance.

« On a du mal à l’imaginer sur le banc »

« Parce qu’on a deux gardiens de bonne qualité », a-t-il expliqué. « De toutes façons, Donnarumma sera l’avenir du PSG. Donc c’est aussi pour ça qu’il est là et qu’il prendra peut-être un peu plus de place au fur et à mesure, a ajouté l’ancien Parisien. Mais je pense qu’aujourd’hui il est là en numéro 2, même s’il va tenter de gagner sa place comme toute concurrence qui existe dans n’importe quel grand club. C’est normal, mais c’est vrai qu’on du mal à l’imaginer sur le banc. » Pour le moment, le meilleur joueur de l’Euro se dit prêt à relever le défi. Mais nul doute que l’ancien Milanais ne tardera pas à s’impatienter si la situation n’évolue pas assez vite à son goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page