Radio

PSG : Eric Rabesandratana explique le bug des ventes

Le Paris Saint-Germain profite actuellement de quelques jours de repos pendant cette trêve hivernale. Mais la direction a elle pas mal de travail.

Le mercato hivernal va prochainement ouvrir ses portes. Le Paris Saint-Germain espère être actif, surtout dans le sens des départs. Le club de la capitale compte en effet dégraisser une partie de ses indésirables. Rafinha, Julian Draxler, Thilo Kehrer ou encore Layvin Kuzawa sont concernés. Mais la donne s’annonce plus compliquée que prévu pour Leonardo, qui n’a que très peu d’offres pour ces joueurs et qui doit faire face à la volonté de ces derniers de ne pas partir facilement. Et Eric Rabesandratana sait pourquoi.

Eric Rabesandratana pessimiste pour certaines ventes au PSG

Sur l’antenne de France Bleus Paris, le consultant a donné son avis sur le sujet. “Le PSG doit dégraisser un peu son effectif. On doit faire un petit peu de places dans l’effectif parce qu’il y a beaucoup de joueurs au Paris Saint-Germain et des joueurs qui sont plutôt bien traités. Le PSG sait recruter des très grands joueurs comme Messi, Ramos ou Donnarumma mais pour faire partir les joueurs, c’est beaucoup plus difficile. Forcément, les salaires y sont plus élevés qu’ailleurs, la vie parisienne n’est pas des moins intéressantes pour les femmes des joueurs. Bien sûr, jouer dans le club qui veut gagner la Ligue des Champions pour marquer son histoire est forcément un challenge sportif. C’est suffisamment excitant pour les joueurs qui ne jouent pas beaucoup ou plus du tout au PSG. On a plus trop envie de partir et c’est un peu la difficulté que traverse le Paris Saint-Germain. Des joueurs comme Draxler, Kehrer ou Kurzawa sont surtout des joueurs qui auraient dû déjà partir depuis un petit moment. Il y a d’autres joueurs comme Rafinha ou Rico”, a notamment indiqué Eric Rabesandratana, conscient que le PSG est victime des salaires qu’il donne à ses joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page