PSGRadio

PSG : Le clan Rabiot a gagné la guerre, Nabil Djellit révèle pourquoi

Depuis plusieurs mois, le Paris Saint-Germain est clairement en guerre avec Adrien Rabiot et sa maman-agent.

Formé au sein du club de la capitale, Adrien Rabiot était destiné à devenir le joueur clé de son équipe. Mais alors qu’il avait tout l’avenir devant lui au PSG, il en a décidé autrement en refusant de prolonger son contrat qui prend fin en juin. Par conséquent, le joueur de 23 ans s’est fait punir par Antero Henrique, qui l’a éloigné des terrains cette année. Désormais attaqué au portefeuille, à cause de sa non-présence au Qatar cet hiver, le milieu a été défendu par sa mère Véronique dans L’Equipe. Une sortie médiatique qui a finalement été plus bénéfique à Rabiot qu’à Paris, selon Nabil Djellit.

« Ça se retourne contre le PSG »

« Chacun a joué sa partition, il n’y a ni gentil ni méchant, mais en termes d’image, ça se retourne contre le PSG. Au départ, on avait l’impression que le club se refaisait la pilule auprès de ses supporters autour du concept d’institution, en fait il s’agissait d’une négociation classique entre un joueur qui ne souhaite pas prolonger et un club qui le veut. Et avec l’élimination par Manchester United, le sujet est revenu. Je suis désolé, mais la sortie médiatique de Véronique Rabiot est dans un très bon timing, elle aurait été inaudible si le PSG s’apprêtait à jouer un quart de finale contre Barcelone. On se demanderait plutôt si Neymar serait prêt à affronter Messi… Rabiot, ce que je lui souhaite, c’est de revenir un joueur de football », lance, sur Europe 1, le journaliste, qui espère donc que Rabiot trouvera un grand club européen à sa convenance lors du prochain mercato d’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page