Radio

PSG : Messi méconnaissable, Stéphane Bitton accuse Pochettino

Le Paris Saint-Germain se déplace ce samedi soir à Lens en Ligue 1. Un match qui s’annonce piège pour le club de la capitale.

Quelques jours seulement après un match nul décevant au Parc des Princes face à Nice, le PSG se rend à Lens ce samedi soir en Ligue 1. Une rencontre importante pour les hommes de Mauricio Pochettino, qui peinent toujours autant à convaincre collectivement. Surtout que certaines individualités ne semblent pas encore disposées à apporter leur meilleur football. C’est notamment le cas de Leo Messi, en difficulté depuis son arrivée dans la capitale. Pour Stéphane Bitton, Mauricio Pochettino en est le responsable.

Pochettino visé par Stéphane Bitton

Sur l’antenne de France Bleu Paris, le journaliste a été clair sur le sujet. “On se demande où est passé ce Ballon d’Or ? Où est passé ce garçon qui il y a quatre mois régalait le Barça et avec l’Argentine. Ou est passé ce garçon qui a marqué 672 buts en 778 matchs avec le Barça ? Je ne veux pas croire aux méfaits de l’âge même si le débat est lancé. Je ne veux pas non plus croire à l’adaptation. Quand on s’appelle Lionel Messi, on s’acclimate très vite à une ville comme Paris. Toutes les conditions ont été mises pour qu’il soit au mieux. La difficulté de la Ligue 1 ? Ok c’est costaud mais bon… Pour moi, il se passe quelque chose et c’est du côté de Pochettino et de son staff. Je pense que le staff du PSG utilise mal Lionel Messi. On l’a trop baladé, que ce soit au milieu de terrain ou sur l’aile droite. Ce garçon a donné des caviars, donc pourquoi ne pas tenter de le mettre derrière les deux attaquants avec des joueurs qui travaillent autour de lui, comme c’était le cas au Barça. Il faut s’adapter au meilleur joueur du monde. Ce n’est pas à lui de s’adapter à un système qui n’est pas fait pour lui”, a notamment indiqué Stéphane Bitton, qui souhaite voir un Pochettino changer ses plans concernant Leo Messi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page