Radio

PSG-OM : Le CUP vers un boycott, Stéphane Bitton valide la logique

Le Paris Saint-Germain reçoit l’OM ce dimanche soir en Ligue 1. Un match toujours très attendu par les fans et observateurs des deux formations rivales.

Le Paris Saint-Germain n’est plus très loin de décrocher son dixième titre de champion de France. Gagner face à l’OM rapprocherait un peu plus les hommes de Mauricio Pochettino du Graal. Une rencontre attendue qui devrait se jouer dans un Parc des Princes comble. Problème, les Ultras du PSG devraient une nouvelle fois rester muets. Une décision dommage au vu de l’affiche entre les deux équipes et que contestent certains observateurs. Stéphane Bittton, lui, est plus mesuré.

Stéphane Bitton aurait aimé une ambiance de folie pour PSG-OM

Sur l’antenne de France Bleu Paris, le journaliste a donné son avis sur ce sujet épineux. “Ça va être une cathédrale silencieuse, ce n’est pas encore Notre-Dame mais pas très loin. (…) On savait depuis la déroute face au Real Madrid en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions que les relations s’étaient gravement détériorées entre les Ultras et la direction du club, mais on n’imaginait pas forcement une grève des encouragements pour l’affiche de l’année, le match de l’année au Parc des Princes face à l’ennemi juré, l’Olympique de Marseille. Le CUP avait déjà exposé sa colère lors de la venue de Bordeaux puis de Lorient sous la forme de sifflets et de banderoles. Les Ultras parisiens et de nombreux supporters historiques sont sur la même longueur d’onde. Ils reprochent l’absence de changements au sein de la direction parisienne et jugent entre autre l’évolution du maillot, désormais trop éloigné de l’esprit et des couleurs parisiennes. Alors, je n’aime pas dire du mal mais je suis un petit peu d’accord avec eux. Rendez-nous notre Paris Saint-Germain initial. Alors, on se dirige vers un boycott de ce 102e Classique par les membres du CUP et leurs sympathisants du virage d’Auteuil. Un boycott qui devrait se traduire par une absence totale de chants et d’encouragements. Une situation vraiment exceptionnelle pour un match face à l’OM. Décidément, et sans vouloir jouer les vieux cons, tout se perd”, a notamment indiqué Stéphane Bitton, qui espère néanmoins voir un PSG victorieux peu importe le climat glacial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page