Réseaux Sociaux

Algérie : « Fin du game », Delort ne verra pas le Qatar

Non convoqué pour le rassemblement de l’Algérie, Andy Delort a décidé de mettre sa carrière internationale entre parenthèses pendant un an. De quoi provoquer la colère du sélectionneur Djamel Belmadi, qui n’est sûrement pas près le rappeler.

Connu pour son franc-parler, Djamel Belmadi a frappé fort ce jeudi. Le sélectionneur de l’Algérie s’est longuement exprimé sur le cas Andy Delort, qu’il n’a pas convoqué pour le rassemblement en cours. Et pour cause, l’attaquant de l’OGC Nice a décidé de mettre la sélection de côté pendant un an. « Il y a quatre ou cinq jours, il m’envoie un message (…) en me disant vouloir “privilégier son club” parce qu’il veut devenir titulaire, a raconté le technicien. Il estime qu’il va devoir se battre avec Dolberg et Gouiri. Et que pour ça il doit mettre l’équipe nationale “entre parenthèses”, mais uniquement pendant un an. Donc pas de CAN… »

« Delort ne jouera pas de CdM avec Belmadi »

Longtemps agacé par le manque de détermination ou d’attachement de certains internationaux, Djamel Belmadi a vu rouge ! Le technicien a en effet tenu une « discussion houleuse » avec le Niçois pour lui dire sa façon de penser. Alors après ça, Hervé Penot exclut déjà une participation de l’avant-centre au Mondial 2022 en cas de qualification. « Djamel Belmadi droit dans ses bottes. Delort a décidé de privilégier Nice à l’Algérie pour la CAN ? Fin du game. Il ne jouera pas de Coupe du monde avec lui. Une équipe nationale, c’est un choix du cœur, pas un choix d’intérêt. Didier Drogba ou Samuel Eto’o l’ont toujours montré », a comparé le journaliste sur Twitter, avec peu d’espoir de revoir Andy Delort chez les Fennecs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page