Réseaux Sociaux

Banderole polémique à Strasbourg, RMC tacle Téléfoot

Pour le premier week-end de Ligue 1 depuis l’annonce par Médiapro de sa volonté de renégocier les droits TV et de ne plus payer les échéances à venir, la nouvelle chaine du foot s’est pris quelques tacles. Notamment à Strasbourg où les supporters ont déployé une banderole sans concession, en profitait aussi pour taper sur les horaires des matchs. C’est en effet ce dimanche à 13h00 que le Racing recevait Lyon, un horaire déterminé entre les diffuseurs et la Ligue avec pour but une meilleur exposition audiovisuelle en Asie, où il s’agit d’un quasiment en prime-time avec le décalage horaire. De quoi faire ricaner dans les couloirs de la Meinau, où justement ce sont les propriétaires en partie chinois de Médiapro qui ne règlent pas l’addition des droits TV. « Match à 13h pour des Chinois mauvais payeurs. Le foot business dans toute sa splendeur », ont ainsi fait savoir les Ultras Boys 90, histoire de pointer les dérives et les incohérences du football moderne. 

Et cette situation a aussi eu le don de titiller Gilbert Brisbois, l’animateur de RMC qui a cru bon de préciser que cette banderole n’avait pas été montrée à l’antenne de Téléfoot avant le match. « Banderole non diffusée à l’antenne », a expliqué l’animateur de l’After Foot, grand fan du RC Strasbourg, et qui surfe bien évidemment sur la polémique qui touche un concurrent direct avec qui RMC s’est pourtant associé pour diffuser les matchs de Ligue des Champions. 

Bouton retour en haut de la page