Réseaux Sociaux

Barça : Lâcher Messi pour sauver le club, Romain Molina est cash

Le FC Barcelone connait de graves problèmes économiques. Des rumeurs de faillite font d’ailleurs leur apparition depuis quelques jours.

Vivre au-dessus de ses moyens n’est jamais une chose conseillée. Alors en tant de crise, la facture peut être salée. Le FC Barcelone est en train de s’en rendre compte, lui qui compte des dettes colossales, auprès notamment des autres grands clubs européens. Une situation à peine tenable en temps de crise sanitaire et économique. La dette serait supérieure à 1 milliard d’euros et certains joueurs ne seraient plus payés. De quoi envisager un départ de Leo Messi dans les prochains mois ? C’est en tout cas ce que préconise Romain Molina.

“Si tu veux garder Messi aujourd’hui, quelque part tu mets en péril l’avenir du club”

Lors d’une vidéo sur YouTube, le spécialiste en a dit plus sur le sujet. “La masse salariale est en train de plomber le club mais il y a aussi les coûts d’exploitation qui ont augmenté. Donc comment tu vas faire pour baisser ça ? Tu ne peux pas le baisser d’un coup de baguette magique. En plus, tu ne peux pas espérer vendre tout le monde parce qu’il n’y a presque pas de transferts au vu du contexte. Donc tu te prends une gestion mauvaise, et le Covid double effet avec le Brexit. Dans le même temps, tu as contracté beaucoup de prêts que tu dois rembourser à court terme. Et là, tu as Messi dont on parle pour un départ. Vu tout ce qu’il coûte au club… Si tu fais tout pour garder Messi, qui est un trou dans les finances abyssal, quand tout va mal, comment tu fais ? Si tu veux garder Messi aujourd’hui, quelque part tu mets en péril l’avenir du club”, a notamment indiqué Romain Molina, on ne peut plus clair sur la situation au Barça.

toto

2 commentaires

  1. quand messi voulait quitter le club au mercato d’été passé vous avez dit qu’il devait être fidèle au barça maintenant vous ouvrez vos grandes gueules pour dire du n’importe quoi….il était conscient de ce qu’allait enduré le club mais vous avez été ignorant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page