Réseaux Sociaux

Barça : Memphis Depay humilie Griezmann, c’est lui Messi

Mal en point sur la pelouse de l’Athletic Club samedi soir, le FC Barcelone s’en est remis au talent de Memphis Depay pour arracher un match nul précieux (1-1).

Le Barça n’a plus Leo Messi, parti libre en direction du PSG. Mais désormais, le Barça a Memphis Depay. Lui aussi arrivé gratuitement à Barcelone pendant ce mercato estival, l’ancien Lyonnais est déjà le nouveau leader technique de son club. Décisif lors de la première journée de Liga contre la Real Sociedad (4-2), avec une passe décisive au compteur, l’international néerlandais a ouvert son compteur de buts chez les Blaugrana. D’une frappe surpuissante sous la barre à la 75e minute de jeu, Depay a permis à son équipe d’empocher un point à l’extérieur.

Un premier but en match officiel qui a fait le bonheur de son entraîneur Ronald Koeman : « C’est un grand joueur, c’est pour cela que nous l’avons recruté. Je le connais depuis que j’ai été sélectionneur des Pays-Bas, et pour moi ce n’est pas une surprise ». Depay n’est pas non plus une surprise pour les suiveurs du foot européen, qui pensent que Memphis va devenir le maître à jouer du Barça devant Antoine Griezmann.

« Memphis Depay a des grosses couilles »

@walidacherchour : « Memphis Depay c’est grande, très grande classe.. du ballon de Sergi Roberto à la finition extraordinaire, c’est très fort. La différence de personnalité sur le terrain entre Antoine Griezmann et Memphis Depay quand le Barca en avait besoin ».

@Nabil_djellit : « Depay, le nouveau messie du Barca ! ».

@Banalyste : « En 2 semaines Memphis Depay a plus apporté au Barça que Griezmann en 2 ans ».

@AssaneSays : « Memphis Depay a des grosses couilles. Il n’est pas intimidé par le club pour lequel il joue. Messi est parti, il s’est dit que c’était à lui de mener cette équipe à son succès, sans gêne. Il a enterré l’héritage de Griezmann en 3 matchs. Donnez lui le 10 svp ».

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page