Réseaux Sociaux

CdF : Stéphanie Frappart en finale, Jérôme Rothen est choqué

Considérée comme l’une des meilleures arbitres de Ligue 1, Stéphanie Frappart a été choisie pour diriger la finale de la Coupe de France entre l’OGC Nice et le FC Nantes. Une décision critiquée par le consultant Jérôme Rothen, loin d’être convaincu par ses compétences.

Nouvelle récompense pour Stéphanie Frappart. Ce jeudi, le comité exécutif de la Fédération Française de Football a approuvé la décision de la Commission fédérale des arbitres. Ainsi, l’arbitre internationale, première femme à diriger un match de Ligue 1, la Supercoupe d’Europe et une rencontre de Ligue des Champions, s’offre le même statut pour la prochaine finale de la Coupe de France. La Française de 38 ans sera en effet au sifflet lors du match entre l’OGC Nice et le FC Nantes le samedi 7 mai au Stade de France.

Sans doute une grande fierté pour Stéphanie Frappart, dont la nomination ne fait pas l’unanimité. Remonté, le consultant Jérôme Rothen a vivement contesté la décision de la FFF. « Mon dieu… Pauvre football ! Pauvre FFF ! ! Mais c’est quoi son mérite ??? De faire des conneries à tous les matchs ! J’ai une grosse pensée pour les autres arbitres sérieusement… Et j’ai le sentiment qu’ils pensent comme moi », a lâché l’ancien joueur du Paris Saint-Germain sur Twitter, sans donner plus de détails.

Rien de surprenant puisque le spécialiste avait déjà critiqué Stéphanie Frappart après un carton rouge sévère contre le Niçois Morgan Schneiderlin à Brest (3-0 pour le Gym) en janvier dernier. « Si c’est un autre arbitre, si ce n’est pas Stéphanie Frappart, il se fait défoncer ! Et là c’est passé. (…) Je ne dis pas que tous les arbitres sont nuls, mais certains le sont plus que d’autres. Ou du moins, certains sont surcotés. Et je suis désolé mais Stéphanie Frappart est surcotée », avait osé Jérôme Rothen, qui attend forcément l’arbitre au tournant dans cette finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page