Réseaux Sociaux

CdF : Une finale sans le PSG, Hervé Mathoux savoure

Vainqueur de sa demie contre l’AS Monaco (2-2, 4-2 tab) mercredi, le FC Nantes disputera la finale de la Coupe de France à Saint-Denis et y emmènera ses supporters déjà euphoriques. Des scènes dont le journaliste Hervé Mathoux se réjouit, les précédentes éditions n’ayant pas provoqué la même ferveur.

La demie entre le FC Nantes et l’AS Monaco a été riche en spectacle et en suspense. Et pourtant, l’image de la soirée est apparue au coup de sifflet final. Juste après la séance de tirs au but remportée par les Canaris, leurs supporters ont envahi la pelouse de la Beaujoire pour célébrer la qualification pour la finale de la Coupe de France. Aucun acte violent n’est à signaler. Les fans étaient bien là pour fêter l’événement et nous offrir des scènes de joie que le journaliste Hervé Mathoux avait presque oubliées.

« Ce type d’envahissement pacifique et joyeux fleure bon les années 80, s’est réjoui le présentateur de Canal+ sur Twitter. La Coupe de France s’était banalisée avec des finales trop prévisibles, elle rend de nouveau heureux… Et c’est beau de voir ça. » Même si le Paris Saint-Germain n’est pas cité, Hervé Mathoux estime que le club francilien et ses supporters avaient banalisé cette compétition dont ils ont remporté six des sept dernières éditions.

Son tweet n’a donc pas fait l’unanimité sur le réseau social, d’où sa mise au point quelques minutes plus tard. « Il ne s’agit pas de retirer le mérite du PSG d’avoir su la gagner si souvent, a-t-il corrigé. Simplement, quelle émotion une qualification pour la finale de la Coupe de France produisait-elle pour ses supporters ? Avait-on une chance de voir une scène de liesse comme celle-là au Parc pour la Coupe ? Je ne dis rien d’autre. » En effet, les Parisiens rêvent d’une autre finale au Stade de France en mai prochain, celle de la Ligue des Champions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page