Réseaux Sociaux

EdF : Deschamps piégé pour Giroud, Walid Acherchour se marre

Pour sa première liste après l’Euro, Didier Deschamps n’a pas convoqué Olivier Giroud. Un choix plutôt incohérent de la part du sélectionneur de l’équipe de France.

Olivier Giroud ne s’attendait sûrement pas à cette non-convocation. Pendant plusieurs saisons, l’attaquant de l’équipe de France n’a bénéficié que d’un temps de jeu très limité en club, sans jamais perdre le soutien de Didier Deschamps qui l’a toujours appelé. La recrue du Milan AC, beaucoup plus utilisée en Italie, pouvait donc espérer une nouvelle invitation à Clairefontaine pour les éliminatoires du Mondial 2022. Sauf que le sélectionneur des Bleus en a décidé autrement, un « choix sportif » et non définitif selon le technicien dont les explications amusent Walid Acherchour.

« A la place de Giroud, je l’ai mauvaise »

« La cohérence de la communication de Didier Deschamps autour du cas d’Olivier Giroud depuis des années pour justifier ses choix sportifs en équipe de France, c’est assez drôle, a réagi le journaliste sur Twitter. Il se reprend en pleine face sa communication où il nous prenait pour des idiots avec son barème du “on doit jouer en club/pas jouer en club”, et tout le “tralalala” alors qu’aujourd’hui il joue au Milan. Je suis à la place de Giroud aujourd’hui, je l’ai mauvaise, très mauvaise. Un renouvellement pour le Mondial 2022 ? Qu’il l’explique alors. Sa communication dans L’Equipe et en conférence de presse où il dit que rien n’est définitif, qu’il pourra revenir, c’est pas le message qu’il envoie. » Pas sûr que l’on revoie un jour le Milanais en sélection.

toto

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page