Réseaux Sociaux

EdF : Pavard plus fêtard que latéral, Romain Molina balance

En s’attaquant un peu au public tricolore, qui a critiqué ses dernières prestations en équipe de France au poste de latéral droit, Benjamin Pavard s’est attiré la foudre de certains suiveurs.

S’il a bien rajouté un nouveau trophée à son palmarès au début du mois d’octobre, avec le sacre de l’équipe de France lors de la Ligue des Nations face à la Belgique et à l’Espagne, Benjamin Pavard n’a pas vraiment été un acteur majeur de ce titre. Contrairement à la Coupe du Monde 2018, où il avait été décisif contre l’Argentine en huitièmes de finale avec sa « frappe de bâtard », le latéral droit a eu du mal lors de ses dernières sorties chez les Bleus. C’est donc pour cela qu’il a reçu de nombreuses critiques de la part du public tricolore, pour qui le couloir droit de la défense est considéré comme le point faible de l’équipe de Didier Deschamps.

Une situation que Pavard a un peu de mal à digérer. « Je prends du recul sur les critiques en France. Parce que je suis parti jeune de la France, donc le public français ne me connaît pas beaucoup. J’aurais aimé être plus respecté en France, car je suis Français, mais après je ne vais pas forcer les gens à aller regarder les matchs en Allemagne. Si je suis moins bon avec l’équipe de France qu’avec le Bayern ? Non pas forcément. Après, on manque aussi parfois d’automatismes, j’ai découvert un autre poste en équipe de France. Avant je jouais défenseur central à Stuttgart, maintenant je joue en tant que défenseur central au Bayern depuis deux ans. Je me suis habitué à ce poste-là. Piston droit, je viens de découvrir ce poste, je ne peux pas être au top directement », a lâché le champion du monde sur le CFC.

« Si Pavard parle de ses performances en soirée, en effet, il est imbattable »

Une sortie médiatique qui va plus le desservir qu’autre chose, puisqu’il a notamment pris un énorme retour de bâton de la part de Romain Molina. « Si Pavard parle de ses performances en soirée, en effet, il est imbattable. Le staff avait déjà noté qu’il avait des soucis pour enchaîner des aller-retour comme avant, donc assez certain qu’il ne jouera plus latéral dans quelques années », a balancé, sur Twitter, le journaliste, qui a jeté un gros pavé dans la mare. Quoi qu’il en soit, et même si tout cela reste à vérifier sachant que les joueurs du Bayern doivent avoir une hygiène de vie parfaite pour continuer de performer avec Julian Nagelsmann, le tweet de Molina a fait un énorme buzz avec 4 000 retweets et 15 000 likes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page