Réseaux Sociaux

EdF : Savanier boycotté par Deschamps, c’est injuste

Ce samedi après-midi-midi, Montpellier est allé écraser le Stade Brestois (0-4) en Ligue 1. Une victoire clinquante à laquelle Téji Savanier n’est pas étranger.

Le spectacle est Ligue 1 continue de plus belle semaine après semaine. Après un énorme match entre le FC Nantes et le RC Lens vendredi soir, le Stade Brestois recevait Montpellier ce samedi après-midi. Les Héraultais ont mis fin avec la manière à la belle série bretonne en gagnant sur le score de quatre buts à zéro. S’il n’aura pas marqué, Téji Savanier aura encore régalé par sa classe et sa vision de jeu. Une constante depuis de nombreux mois maintenant, ce qui force le respect des fans et des observateurs du championnat de France. Pourtant, le joueur de 29 ans n’a toujours pas eu sa chance en équipe de France. Julien Huët pense savoir pourquoi.

Téji Savanier impressionné Julien Huët

Sur son compte Twitter, le journaliste a en effet dévoilé le fond de sa pensée au sujet du milieu de terrain français. “Téji Savanier jouerait à Lyon ou Marseille il ne se passerait pas une semaine sans qu’on s’interroge sur son absence en équipe de France. Sans qu’on s’offusque pardon”. Même son de cloche du côté d’autres observateurs, comme le compte Fleck Scout : “Je viens de voir que Deschamps a dit qu’il n’avait que 23 places et que Savanier avait trop de monde à son poste. J’aimerais vraiment qu’il entre dans le détail en nous expliquant pourquoi Veretout, pourquoi Rabiot, ce qu’ils ont de plus que Téji. Il doit y avoir une raison”. Reste à savoir comment Didier Deschamps verra les choses, alors que l’année 2022 sera marquée par la Coupe du monde au Qatar. A l’instar de Jonathan Clauss (RC Lens), Téji Savanier semble souffrir du club dans lequel il joue et de son âge avancé pour découvrir le groupe de l’équipe de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page