Réseaux Sociaux

EdF : Walid Acherchour regrette le Mbappé de 2018

De retour en 4-2-3-1 face au Portugal (2-2) mercredi, l’équipe de France a souffert d’un déséquilibre sur son côté droit. Ce même couloir où Kylian Mbappé avait brillé pendant la Coupe du monde 2018.

A voir la composition préparée par Didier Deschamps, les problèmes rencontrés par l’équipe de France mercredi n’ont étonné personne. Difficile de faire la différence sur un côté animé par Jules Koundé, habituel défenseur central, et par le milieu axial Corentin Tolisso qui a forcément eu tendance à délaisser son couloir droit. Cette faille n’a évidemment pas échappé au journaliste Walid Acherchour qui se demande pourquoi le sélectionneur des Bleus a abandonné une option qui fonctionnait très bien au Mondial 2018, avec l’attaquant du Paris Saint-Germain Kylian Mbappé sur ce côté droit.

L’EdF joue « à cloche-pied »

« Je ne comprends pas comment on a pu tirer un trait sur Kylian Mbappé à droite, c’était notre force en 2018 avec le schéma préférentiel avec Pogba, a rappelé notre confrère sur Twitter. On n’a aucun joueur pour incarner une solution à droite et on est complètement handicapé. On veut jouer au football à cloche-pied. Rabiot ça a fonctionné à gauche contre la même équipe dans le rôle de Matuidi, on a Lemar qui peut jouer dans ce rôle ou même Coman. »

« Le choix de Deschamps de mettre uniquement Mbappé à gauche est incompréhensible, a insisté Walid Acherchour. En aucun cas c’est pour critiquer Mbappé qui depuis le début de l’Euro fait toutes les différences offensivement pour l’équipe de France. » Le mois dernier, le sélectionneur tricolore avait expliqué qu’il préférait ne pas aligner Kylian Mbappé à un poste qu’il n’occupe plus du tout au Paris Saint-Germain.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page