Réseaux Sociaux

FCGB : Bordeaux en L2 ? King Street tue les Girondins

Détruits par l’AS Saint-Etienne le week-end dernier (1-4), les Girondins de Bordeaux sont au fond du gouffre, et la menace de la relégation plane au-dessus du Matmut Atlantique…

Bordeaux n’est pas encore dans une situation aussi dramatique que son ennemi nantais, avant-dernier de L1, mais le FCGB est bien concerné par la lutte pour le maintien. Quinzième du championnat avec six points d’avance sur le barragiste nîmois à six journées de la fin, Bordeaux traverse une sacrée crise sportive, avec un triste bilan de neuf défaites lors des onze derniers matchs de L1… Alors que Jean-Louis Gasset a plus ou moins lâché l’affaire sur le banc bordelais, les supporters craignent le pire pour la fin de saison. Une relégation en L2 fait notamment peur à tout le monde, et notamment à Bruno Fievet.

« Le château de cartes va s’effondrer si on devait aller en Ligue 2 ! »

« Une descente en L2, ce serait la mort du club. Une petite mort peut-être mais une mort quand même. Le seul aspect positif est que bon nombre des joueurs doivent avoir des clauses au cas où le club descendrait en Ligue 2 qui les libérerait, ce qui allègerait la masse salariale. Cela dit, le Matmut Atlantique qui est déjà presque trop grand en Ligue 1, serait une charge insurmontable en Ligue 2 et c’est bien ce qui fait peur au maire Pierre Hurmic. Les droits télés, en fonction de combien on va terminer entre la 13e et la 18e place, sont entre 20 et 25 millions. Bordeaux avait dû budgéter quelque chose entre 55 et 60 millions. En Ligue 2, ce n’est guère plus que 4-5 millions. Et puis vous ne pouvez pas avoir des abonnements avec des partenaires en tribunes d’honneur avec les mêmes tarifs qu’actuellement. Le château de cartes va s’effondrer si on devait aller en Ligue 2 ! Il faut que ce club se sauve, qu’il fasse une vraie autocritique et pas ce que j’ai entendu ces dernières 24 heures et puis que l’on essaie de repartir sur des bases correctes. Bases correctes qui veut dire sans la présence de Frédéric Longuépée à la présidence du club et j’assume mes propos ! », a lancé, sur GirondinsideTV, l’ex-candidat au rachat des Girondins, qui pense que King Street est en train de tuer le FCGB…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page